Sortie du livre 'Steve Jobs - Quatre Vies'
Booktube chronique 'Steve Jobs : quatre vies'

Une interview de Ubergizmo sur 'Steve Jobs : Quatre Vies'

Temp

Jérôme Bouteiller de Ubergizmo m'a interviewé sur le livre 'Steve Jobs - Quatre Vies'

Un extrait...

Tout une génération d’entrepreneurs et de geeks a été inspirée par Steve Jobs et la culture d’Apple. Selon vous, quel est son principal héritage ? Ses qualités de manager ? de designer ? … de financier ?

Daniel Ichbiah – La force de Steve Jobs est un facteur assez difficile à reproduire : une confiance démesurée dans ses propres intuitions, quitte à aller à l’encontre du marketing, de ce qui est communément accepté. Ce qui rend l’équation plus complexe encore, c’est que c’est un manager dont l’enfance a été baignée par les idéaux hippies du fait qu’il a vécu l’essentiel de sa jeunesse en Californie dans les sixties. Il a grandi en écoutant Bob Dylan, en lisant toute une littérature liée à la contre-culture et aussi à la recherche d’un idéal mystique. Tout cela a forgé un creuset assez spécial. Quand il a co-fondé Apple en 1976, c’est en étant imprégné de cette culture. Donc, son héritage n’est pas aisé à reproduire. Ce serait un héritage qui voudrait que l’on fonde la culture d’une entreprise sur des idéaux de civilisation, c’est rarissime comme point de vue. Quant à sa qualité essentielle, c’est celle que je nommerais ainsi : directeur artistique. Steve Jobs n’a rien inventé en soi. En revanche, il avait le génie de détecter parmi ses créatifs le projet absolument foldingue qui allait révolutionner un secteur. Et ce faisant, il devait souvent batailler en interne pour imposer ses idées. Heureusement, il avait l’aura du fondateur avec lui. Et aussi une détermination hors du commun,.

L'interview intégrale se trouve ici :

http://fr.ubergizmo.com/2016/01/21/interview-daniel-ichbiah-steve-jobs-genie.html

Commentaires