Games Flux

Nouveau livre : Le guide des meilleurs jeux vidéo pour mobile

Jeux-video-pour-mobile

Voici mon nouveau livre : le Guide des Meilleurs Jeux Vidéo pour Mobile. Co-écrit tant bien que mal avec David Cohen entre deux fous rires. (David Cohen gère le site joypad.fr/)

Il sera en librairie le 29 juin mais on le trouve déjà en pré-commande sur Amazon, la Fnac ou ailleurs.

Le duo infernal

Daniel-2016     David-cohen


Voici quelques extraits :

Extrait de l'introduction

(...)

C’est l’iPhone qui a tout changé et dans la foulée, les smartphones sous Google Android. Comment pourrait-on lutter contre un appareil que l’on emporte naturellement avec soi, presque sans y penser ? Cela, Steve Jobs l’avait pressenti dès 2004, lorsqu’il a lancé le développement d’un téléphone Apple.

Temp4

C’est à partir de 2008 que les premières apps officielles ont vu le jour, à l’instar de Tap Tap, puis un an plus tard, de Angry Birds, le premier blockbuster du genre. Au départ, c’était bien, mais tout de même pas de nature à concurrencer des titres que l’on avait pu essayer sur les consoles dignes de ce nom.

Patience. La donne était appelée à changer.

Progressivement, un catalogue immense a vu le jour. Avec des œuvres qui n’ont rien à envier à leurs homologues sur console comme Oceanhorn, une sorte de Zelda doté de décors resplendissants. Des jeux de plate-forme comme Badland sont venus côtoyer des courses automobiles de haut niveau comme Real Racing 3 et toutes sortes de titres multijoueurs.

De nos jours, tous les genres commencent à avoir des représentants de taille et mieux encore, on a parfois l’impression qu’il ne se passe pas un jour sans qu’un nouveau titre apparaisse.


Temp5Dès l’été 2016, Pokémon Go est devenu le phénomène du jour et Nintendo a pu alors tirer de capacités spécifiques aux téléphones mobiles comme le GPS et l’accès à des services comme Google Maps. Super Mario Run a suivi, porté là encore par Nintendo et le succès obtenu ne peut qu’encourager des éditeurs de haut niveau de rejoindre la fête.

Avec les apps sur iPhone et Android mais aussi Windows Phone, la donne a donc changé, d’autant que lesdites apps sont également accessibles sur iPad et autres tablettes. Nous avons, sur des appareils aisément transportés –quoi de plus universel qu’un téléphone mobile ? – un nombre vertigineux de jeux couvrant toutes les catégories. Certes, les éditeurs ont dû adapter le gameplay tant bien que mal, mais le résultat est là : que l’on touche l’écran ou que l’on secoue l’iPhone, le plaisir de jeu est généralement aussi fort qu’avec une manette.

(...)

Candy Crush Saga

Temp1

Ce pourrait être un puzzle comme un autre, dans lequel, pour l’essentiel on fait en sorte de placer trois objets de même apparence côte à côte sur une grille capable d’en accueillir 100. Seulement voilà, dans Candy Crush Saga, les dits éléments sont des bonbons. Du sucre, du glucose, de la gélatine… Tout ce qui a pu être déconseillé par la maîtresse, par les dentistes, par les tantes et grands-mères s’étale sous nos yeux, nous invitant à combiner et re-combiner ces sucreries sans aucune censure, le tout sur une bande musicale digne de celles qui accompagnaient jadis nos virées en manège. Ajoutons que cette fiesta se déroule dans un décor dont les couleurs nous rappellent le temps où nous étions en culottes courtes et savourions de grandes sucettes multicolores. Alors, comment résister ?

Ce clin d’œil à l’enfance serait-il le secret de la popularité de Candy Crush Saga ? C’est bien possible. Il se trouve aussi que le jeu est d’un abord immédiat, qu’il est à même de séduire n’importe quel public. Le principe est aussi simple qu’addictif : écraser des bonbons colorés (candy signifie bonbon) en associant au moins 3 bonbons sur la grille, ce qui a pour effet d’éliminer ce trio et parfois de déclencher d’autres disparitions en chaînes des friandises luisantes – ravissement garanti ! Si jamais, on vient à manquer de perspicacité, une aide vient à la rescousse pour faire clignoter les meilleurs candidats à l’élimination. Certaines combinaisons, notamment celles impliquant des bonbons ornés de rayures peuvent engendrer des disparitions en cascade et on ne s’en lasse point.

Que dire : tel est le propre des grands jeux – ils procurent un plaisir toujours renouvelé. On a juste envie d’y retourner encore et encore, et une part de cette fascination ne s’explique point. Notons au passage que, plus on pratique Candy Crush Saga et plus on vient à affiner ses stratégies de pulvérisation des bonbons, comme on le ferait aux échecs.

Candy Crush Saga est un jeu vidéo qui a d’abord connu le succès en tant qu’application accessible depuis Facebook. Sa popularité sur cette plateforme a été telle qu’il en est venu en 2013 à dépasser le leader du genre, Farmville. Depuis 2014, l’application est disponible sur iOS et Android et on ne s’étonne point que certains ratent la station où ils étaient censés descendre…

Roller Coaster Tycoon 4

Temp2

Si vous avez un examen à passer, une thèse à préparer, un entraînement physique demandant une attention soutenue de plusieurs semaines, ne lisez pas ce qui va suivre...

Vous êtes encore là ? Tant pis. Sachez que nous allons vous donner une envie irrésistible d’essayer Roller Coaster Tycoon. Et qu’à partir de là, nous ne répondons plus de rien.

L’objectif consiste à installer dans votre parc à thèmes, des montagnes russes suffisamment grisantes pour que le public afflue en masse, que des queues interminables se forment dans les allées, que les gens viennent et reviennent, emmenant la tante, la grand-mère, la petite sœur...

Autant le dire, Roller Coaster Tycoon suscite une accoutumance qui se prolonge sur plusieurs jours ou semaines... Le matin, vous vous réveillez en pensant à vos montagnes russes, avec la perspective de créer des installations toujours plus complexes, tordues et sophistiquées.

C’est une société de gestion secrète située dans les îles britanniques qui vous mandate. Il vous faut gérer le parc, construire des attractions mirifiques, avec des loopings, des montées douces suivies de plongeon à décoller les dentiers et faire s’envoler les perruques, des passages faussement tranquilles au cours desquels le suspense ne cesse de grandir, des descentes surprises, totalement imprévues parce qu’une série d’arbres en cachait la vue... N’hésitez pas. Dans Roller Coaster Tycoon, plus vous leur en donnez en termes de frissons et plus ils accrochent. Soit dit en passant, à en croire John Wardley, le consultant en conception d’attractions qui est intervenu sur le jeu, la chose serait également vraie dans la réalité !

Votre tâche ne se limite pas à édifier d’infernaux parcours métalliques et à mesurer le volume des cris et taux d’évanouissement des cousines. Vous devez également assurer des tâches de comptabilité, paysagistes, promoteur, animateur...

Au bout du compte, Roller Coaster Tycoon distille une addiction tenace, aidé en cela par un bon didacticiel. Une fois lancé, il paraît difficile de ne pas se jeter corps et âmes dans la conception et la gestion de parcs à thèmes. Il est fascinant de voir ses créations s’animer, les populations vaquer à leurs occupations et circuler à leurs guises. La création d’une montagne russe suivie du test de celle-ci est en soi une expérience formidable.

Bonbons, glaces, barbe à papa, pizzas... Pensez à vendre du bonheur à tous ces passants qui se pressent à vos portes. N’oubliez pas que vous êtes là pour faire du chiffre et que ces attractions foraines (manèges, descentes sur l’eau et autres montagnes russes) ne sont qu’un prétexte pour renflouer les caisses de vos mystérieux employeurs.

Préparez-vous à vivre, temporairement, dans la peau d’un gestionnaire de parc d’attraction, à observer vos créations vues d’avion et ce public qui ne cesse d’en redemander en dépit des retournements, collisions fracassantes évitées au dernier moment et autres sujets de frissons.

Monument Valley

Temp3

Sheeeraazzzaaadee... Oui nous sommes dans une atmosphère digne des Mille et Une Nuits avec une qualité de réalisation hors pair, digne des grands jeux sur PC et consoles.

Les fans de casse-tête et autres jeux type puzzle trouveront leur bonheur dans ce titre indépendant qui a reçu en 2014 le titre du plus beau jeu par le magazine des branchés de la cyberculture, alias Wired. Et l'Apple Design Award la même année.

Monument Valley met en scène la princesse Ida, dans un décor composé d'édifices aux formes géométriques improbables – pour les connaisseurs, l’inspiration de ces formes est venue du maître MC Escher, célèbre pour ses dessins faisant intervenir des géométries improbables. Parmi les autres sources d’inspiration, le studio a également cité les dessins japonais à l’ancienne et l’art 3D minimaliste.

La surprise visuelle vient ce que ce jeu est présenté en perspective isométrique ce qui amène des puzzles aussi intrigants que visuellement stupéfiants. Ainsi donc, pour aider Ida à trouver son chemin vers la sortie de chacun des niveaux, votre intelligence 'géométrique' sera maintes fois sollicitée.

Côté jouabilité, nous sommes face à un jeu dont la prise en main est très accessible. A l'aide d’un doigt, vous intervenez sur les trajets que doit emprunter  Ida, en déplaçant à bon escient les formes  pour mieux  permettre à la princesse de quitter chaque pièce et atteindre ainsi le niveau suivant. 

Le jeu comporte dix chapitres, au cours desquels le studio USTWO, dans une ambiance sonore inspirée par les mélopées électroniques et envoûtantes de Brian Eno, nous transporte dans un monde parallèle. 

_________________________________________

Voici à quoi ressemblent les pages :

Temp6

Un seul mot d'ordre à ceux qui liront ce livre (et essayeront les jeux) : have FUN !!!!

 

 


Sortie du livre 'Super Mario Run'

Super-mario-run

Il sort dans une semaine environ : le guide Super Mario Run chez First Editions. A ma connaissance, nous sommes les seuls à proposer une telle solution pour ce jeu vidéo publié à la fin décembre par Nintendo sur iPhone (et très bientôt sur Android).

Voici quelques exemples de pages de ce guide :

Temp1

Ici nous avons une description complète de l'interface de base de Super Mario Run.

Temp2

Les 24 niveaux du jeu sont passés en revue un à un.

Temp3

Pour chaque niveau, le livre apporte des explications détailléess, etc.

Temp4

De nombreuses pages sont consacrées à des trucs et astuces.

Voici reproduit ici le texte du chapitre d'introduction :

 

1 – Présentation du jeu

 

Super Mario est l’un des personnages les plus populaires de toute l’histoire du jeu vidéo. Il est apparu pour la 1ère fois en 1981 en tant que personnage secondaire du jeu Donkey Kong.

Super Mario Bros (1985), dans lequel il était devenu le personnage principal, est devenu l’un des plus grands succès du jeu vidéo – plus de 40 millions d’exemplaires vendus. Il s’agissait d’un jeu de plates-formes – on désigne par ce terme des jeux où le héros doit traverser une série d’épreuves athlétiques (sauter, courir, etc.) en évoluant au sein de plates-formes. La popularité de Mario est demeurée intacte au fil des années avec de nombreux autres best-sellers : Super Mario 64, Mario Kart, etc.

Super Mario Run représente la 1ère apparition de Mario sur un jeu pour smartphone (iOS et Android). Dès la sortie de la version pour iOS, le succès a été au rendez-vous : plus de 37 millions de téléchargement durant les 3 premiers jours. Il s’agit, tout comme Super Mario Bros, d’un jeu de plates-formes.

Si vous avez déjà joué à des jeux Super Mario, l’univers de ce personnage doit vous être familier. On y retrouve régulièrement certains personnages annexes tels que son petit frère Luigi, le dinosaure Yoshi ou encore Bowser, son ennemi juré. Ils sont présents dans ce jeu, avec les caractéristiques (points forts ou points faibles) qui leurs sont propres.

Si vous n’avez jamais joué à des jeux Super Mario, il vous faudra un certain entraînement et beaucoup de pratique pour traverser certains niveaux. Ce guide va faciliter la prise en main du jeu et vous aider à acquérir la maîtrise nécessaire pour arriver à bout. Si vous êtes déjà familier de cet univers, vous trouverez ici de nombreuses astuces qui pourraient faire la différence, notamment dans les compétitions avec vos Amis.

Tutoriel

La première chose que vous devriez faire, une fois Super Mario Run téléchargé, est de suivre le Tutoriel. Pour ce faire, sur l’écran d’accueil, choisissez Mondes au bas de l’écran puis Tutoriel en bas et à droite.

 

Au début du tutoriel, l’intrigue vous est présentée.  La princesse Peach a invité Mario pour une fête dans son château.

 

Seulement voilà, l’ennemi traditionnel de Mario, Bowser en a vu autrement. Il a enlevé la princesse Peach et votre mission consiste donc à la délivrer.

Le tutoriel vous présente les principaux mécanismes de jeu, notamment le fait que, dans Super Mario Run, votre personnage se déplace par lui-même, ce qui, comme vous pourrez le constater à l’usage, n’est pas vraiment un avantage au niveau de la jouabilité – en effet, il n’est pas possible sauf à utiliser certaines astuces, de retourner en arrière. En réalité, il va falloir apprendre à gérer cette particularité et à en tirer parti. Le Tutoriel vous présente également les principaux mouvements de Super Mario et il peut être bon de le suivre plusieurs fois.

 

Pour parvenir à libérer Peach, il va falloir réussir un grand nombre d’épreuves. Toutefois, comme nous allons le voir lors des chapitres suivants, Super Mario Run recèle bien d’autres aspects qui vont aider à prolonger le plaisir bien au-delà de la libération de la princesse…

 

Ah et le livre est déjà sur Amazon (si ce n'est qu'ils affichent une couverture pas très jolie pour le moment....)

http://bit.ly/super-mario-run-daniel-ichbiah

 

Et voilà, à vous de jouer !


Une super chronique de l'histoire de Tetris sur NiGeekNiNerd

Temp

Raph' du site NiGeekNiNerd a publié un très bel article à propos de mon livre sur l'histoire de Tetris.

Voici quelques extraits :

La biographie fait montre d’une certaine justesse, un témoignage honnête et sans artifices, comme à l’image d’Alexey Pajitnov, un homme que l’on devine d’une grande humilité.

L’histoire et l’Histoire

Découpé en chapitres correspondant chacun à une période charnière dans la vie du créateur, le livre nous raconte donc le parcours de M. Pajitnov au fil de nombreuses anecdotes. Son enfance, son adolescence, ses débuts dans la vie active, sa vie en URSS et son épopée pour récupérer les droits sur sa création.

Et si la biographie est originale, c’est sur ce point précis : en plus de nous décrire le parcours d’un homme, celle-ci fait également état de témoignage historique d’une époque. Celle du Communisme, de la Guerre Froide, de l’ascension de l’informatique, de la mondialisation et de la chute de l’empire soviétique. Qu’on se le dise, le livre a bien mérité son titre de “L’incroyable histoire de Tetris”…

Beauté intérieur et extérieur

Il est temps d’aborder cet ouvrage dans sa dimension la plus simple : celle de l’objet. Sur ce point là, pas de déception : le livre affiche une couverture souple avec quelques pointes de vernis ici et là agréable au toucher et assurant un bon rendu . Les pages, au nombre de 272, sont faites de papier brillant, pas d’inquiétude donc, on est loin du papier à cigarette qui se déchire à la première occasion.


Niveau maquette, de nombreuses illustrations et photos accompagnent les différents paragraphes. Le texte est d’ailleurs bien aéré, agréable et facile à lire. On retrouve également quelques éléments graphiques reprenant l’aspect des tétrominos pour habiller les pages : malin.

Bon sur toute la ligne

Pour résumer, Daniel Ichbiah, auteur de cette biographie, signe là un ouvrage d’une grande qualité, salué par Alexey Pajitnov lui-même qui s’était prêté au jeu des témoignages pour son écriture, tout comme son acolyte Henk Rogers. De plus, on ne peut que saluer l’initiative de Pixn’ Love grâce à qui l’histoire du jeu Tetris tient enfin son livre de référence.

 

L'article complet peut être consulté ici :

https://nigeekninerd.com/2016/08/01/critique-alexey-pajitnov-lincroyable-histoire-du-createur-de-tetris/

 

Tetris2


Nintendo Master m'a interviewé sur l'histoire de Tetris

Nintendo-master

Alexandre N'gobo alias Shadowmaster m'a longuement interviewé sur le livre que j'ai consacré à l'histoire de Tetris.

Voici ce qu'il écrit afin de présenter l'interview (qui est en audio).

Daniel Ichbiah est l'auteur d'un plusieurs ouvrages traitant pour la plupart de suces-stories, tels que « Les 4 Vies de Steve Jobs », ayant été en tête des meilleurs ventes en 2011, « Bill Gates et la saga de Microsoft »  ou encore l'ouvrage intitulé « La Saga des Jeux Vidéo », également édité chez Pix'n Love, pour ne citer que ceux-ci. Il s'agit de travaux de recherche et d'investigation considérables, qui s'effectuent avec le soucis du détail.

C'est aux éditions Pix'n Love que Daniel Ichbiah publie « L'incroyable histoire du créateur de Tetris » qui n'est autre que la biographie officielle d'Alexey Pajitnov, papa du puzzle game mythique.

Aujourd'hui, Nintendo-Master.com vous présente en exclusivité l'interview exclusive de l'auteur de l'ouvrage, en format audio, effectué par mes soins (Shadowdeath). Des anecdotes croustillantes à foison sur la success-story d'origine russe vous attendent dans le podcast qui vous est proposé ci-dessous !

Voici le lien pour accéder au podcast :

http://www.nintendo-master.com/news/interview-audio-l-incroyable-histoire-du-createur-de-tetris

 

Rappelons que la description dui livre se trouve sur cette page :

http://ichbiah.online.fr/tetris.htm


RMC / 01NetTV - Une interview sur l'histoire de Tetris

 

François Sorel de RMC m'a interviewé sur la biographie que j'ai consacrée à Alexey Pajitnov, créateur de Tetris.

TetrisCe livre sort le 27 mai chez Pix'n Love et l'histoire qu'il raconte est si étonnante qu'on pourrait en faire un film. Elle est issue de très nombreuses heures d'interview de Alexey Pajitnov (de dos sur cette photo).

 

Daniel et pajitnov 2

 

 Pour en savoir plus sur ce livre : http://ichbiah.online.fr/tetris.htm


Sur Clubic, je raconte l'histoire de Lara Croft et Tomb Raider

Temp

Cette semaine, sur Clubic, je raconte l'histoire du jeu Tomb Raider, un jeu qui a innové à trois chefs :

. le premier à avoir adopté une héroïne comme personnage clé,

. le premier à avoir démontré de façon aussi frappante l'intérêt de la 3D dans les jeux,

. le premier à avoir créé un mythe suffisamment fort pour que le jeu génère un personnage à succès au cinéma - les tentatives précédentes comme avec Super Mario n'avaient pas abouti.

Le lien vers la page de Clubic qui présente cette interview (par Paul-Emile Graff) est ici :

http://www.clubic.com/video/flashback-v2/video-tomb-raider-origine-et-ascension-de-la-saga-477680.html

L'histoire complète de Tomb Raider se trouve dans le livre La Saga des Jeux Vidéo.

Jeuvid2012


France Info chronique notre Quiz Jeu Video

Temp

Jean Zeid de France Info m'a interviewé sur le Quiz Jeux Vidéo que j'ai sorti en association avec API Mobi (Vincent Montuclard). Et comme on peut le voir sur cette image, le quiz est désormais disponible en français mais aussi en anglais.

Voici le podcast de l'interview de Jean Zeid, diffusée en ce 15 août 2015

Lien de la page Web de France Info : http://www.franceinfo.fr/emission/jeux-video/2015-ete/le-jeu-video-n-echappe-pas-au-quiz-15-08-2015-08-37

Podcast

http://www.franceinfo.fr/player/resource/712217-1573081


Avis aux amateurs : nous préparons un quiz sur l'histoire du rock, basé sur ce livre :

Kindle rockvib


Le Figaro m'a interviewé sur le film Pixels et pourquoi Hollywood aime de plus en plus adapter des jeux vidéo

Temp

Pierre Emmanuel Mesqui du Figaro m'a interviewé sur le nouveau film de Chris Columbus (Pixels) et sur les rapports entre Hollywood et jeux vidéo.

Voici quelques extraits :

INTERVIEW - Selon Sony Pictures, la bande-annonce du film réalisé par Chris Columbus a déjà atteint 34 millions de vues en 24 heures. Daniel Ichbiah, auteur de La Saga des jeux vidéo, revient sur l'évolution et le succès de ces adaptations.

Street Fighter, Mortal Kombat, Lara Croft, Hitman, la liste des adaptations des jeux vidéo au cinéma est longue. La sortie de la bande-annonce de Pixels, réalisé par Chris Columbus, a été regardée, selon Sony, plus de 34 millions de fois. Le film qui met en scène entre autres Adam Sandler, Sean Bean et Peter Dinklage bat les 22 millions de The Amazing Spider-Man 2.

À l'occasion du succès de cette bande-annonce, Daniel Ichbiah, auteur de La Saga des jeux vidéo (Pix'n Love, 2014), est revenu sur l'histoire des adaptations de jeux vidéo au cinéma. Entre le Super Mario Bros. réalisé par Rocky Morton et Annabel Jankel en 1993 et Pixels, l'évolution a été considérable.

LE FIGARO. - Quel est le premier film à s'être inspiré d'un jeu vidéo?

DANIEL ICHBIAH. - Dès 1993, il y a une adaptation de Super Mario Bros. au cinéma. À cette époque, il s'était déjà vendu une bonne centaine de millions d'exemplaires des différentes versions de ce jeu, surtout au Japon. Aux USA, le phénomène était important mais plus récent et plus encore en France. Les réalisateurs Rocky Morton et Annabel Jankel ont entrepris tout de même de réaliser une adaptation de ce jeu. Dans ce film, le plombier moustachu était incarné par Bob Hoskins, qui était alors auréolé du succès phénoménal de Roger Rabbit. À l'arrivée, le film a essuyé des critiques sévères. On lui a notamment reproché son manque de substance et n'a donc récolté qu'une vingtaine de millions de dollars.

Quelle a été l'évolution au cinéma de ce genre de films?

Au départ, il y a eu de nombreux ratés comme les adaptations de Wing Commander. Assez tôt, Mortal Kombat avec Christophe Lambert, et Street Fighter, avec Jean-Claude Van Damme, ont attiré des audiences honorables, en tout cas suffisamment pour laisser penser qu'un potentiel pourrait exister dans cette direction. Le premier Tomb Raider avec Angelina Jolie a engrangé 275 millions de dollars, soit davantage qu'un film comme Pulp Fiction. Resident Evil a été décliné en plusieurs films qui ont tous dépassé les 100 millions de dollars de recette. Prince of Persia. Les Sables du temps, a récolté plus de 300 millions de dollars au niveau mondial. Il ne faut pas oublier l'immense succès des adaptations de Pokémon en dessins animés.

Quels types de jeux ont été les plus adaptés au cinéma?

Le plus souvent, ce sont des jeux d'actions ou d'aventure, en prenant ces termes au sens très large: Prince of Persia, Tomb Raider, Max Payne… Et aussi des jeux angoissants comme Resident Evil, Silent Hill. C'est normal, ce sont des jeux qui reposent sur des scénarios, sur une intrigue, un déroulement et donc, plus aisément transposables que des jeux à la Tetris, qui devrait faire l'objet d'une adaptation cinématographique.

Pourquoi la majorité des adaptations de jeux vidéo au cinéma n'ont pas rencontré le succès?

Ce sont deux genres qui reposent sur des logiques différentes: les intrigues interactives se prêtent à des libres parcours, des chemins de traverse, des parcours individuels. Une expérience cinématographique est linéaire et unique pour tout le monde. Ce sont donc vraiment des arts différents, avec des codes différents. Dans un film un peu angoissant, le spectateur peut chercher à se désolidariser temporairement de l'action, en regardant ailleurs que l'écran, en se disant: «c'est un film». Dans un Resident Evil sous forme de jeu, le joueur est plus impliqué. Il avance pas à pas et il sait qu'à tout moment, peut se déclencher par surprise une apparition horrifiante. Comme il tient la manette, sur le moment, il est vraiment secoué.

Avec les sorties prochaines notamment de Pixels, d'Assassin's Creed et de Gran Turismo, pourquoi les jeux vidéo ont à nouveau la côte auprès de Hollywood?

Le public des geeks est devenu très large. Une partie importante de la population se définit à présent en fonction d'outils comme l'iPad, les smartphones, les ordinateurs, les consoles de jeux. Pour eux, Assassin's Creed ou Gran Turismo sont des appellations qui renvoient à une culture dans laquelle ils baignent et à laquelle ils sont souvent fiers d'appartenir. Pour un producteur, il y a donc là l'assurance d'attirer un public important.

L'article peut être consulté sur cette page :

http://www.lefigaro.fr/cinema/2015/03/24/03002-20150324ARTFIG00023--pixels-hollywood-dingue-des-jeux-video.php


Interview dans Atlantico : "Super smash Bros." : nouveau souffle ou chant du cygne pour la Wii U de Nintendo ?

Temp

Le site Atlantico.fr m'a interviewé en tant qu'auteur de La Saga des Jeux Vidéo à propos de Nintendo et du succès récent et inattendu de Super Smash Bros.

Quelques extraits :


Atlantico : Nintendo annonce que son jeu "Super smash Bros." (un titre qui réuni les principaux personnages emblématiques de la marque japonaise) va faire un excellent score pour Noël et qu'il déboucghera sur la vente de nombreuses consoles Wii U, dont les ventes ont jusque-là été très décevantes. Est-ce que Nintendo peut se maintenir, voir renaître, en axant sa stratégie commerciale sur de "gros coups" ?


Daniel Ichbiah : La PS4 et la Xbox One sont autour de 400 euros, la Wii U est à 230 euros. Quand un jeune veut une console pour la période de Noël, on imagine que ce point-là joue beaucoup en cette période de l'année. Mais ils ne peuvent pas aller très loin avec ce seul atout, et quelques jeux emblématiques, quand on sait par exemple que la Xbox One va sortir prochainement son jeu phare, "Halo". Et même malgré le booster de Super smash Bros. Nintendo reste encore troisième, dans un contexte de vente en plus morose, face à la concurrence du PC.

Je ne vois pas la Wii U aller très loin malgré le rebond de Noël grâce à son prix. Et elle reste rassurante pour la parents car Nintendo est associé à l'absence de jeux de guerre ou à connotation sexuelle.


Mais Nintendo a depuis longtemps cette image "rassurante", presque enfantine, même au temps de son succès. Qu'est-ce qui ne marche pas avec la Wii U ? 


La révolution de la première Wii a été de faire jouer aux jeux vidéo les parents et les grands-parents, ce qui a marché pednant quatre ans environ (la Kinect de la Xbox, qui visait au même but a eu beaucoup moins de succès, malgré un démarrage prometteur). Nous sommes actuellement dans une période où le marché classique des "gamers" a repris ses droits. Et le problème des parents et des grands-parents, c'est que la Wii qu'ils ont acheté, ils vont la garder  dix ans, ils n'ont pas les réflexes de consommation des joueurs classiques. De plus, l'autre souci de la Wii et de la Wii U, c'est qu'il n'y a pas de compatibilité avec des mobiles Android ou des tablettes. Nintendo est en train de découvrir à la dure que l'on ne peut plus être replié sur soi. Et accessoirement, il y a aussi une prise en main assez difficile de la Wii U, ce qui est de plus en plus pénalisant face à ses concurrentes faciles à prendre en main.

 

L'intégralité de l'interview se trouve ici : http://www.atlantico.fr/decryptage/super-smash-bros-nouveau-souffle-ou-chant-cygne-pour-wii-u-nintendo-daniel-ichbiah-1868996.html

 
 

Joypad.fr m'a invité à devenir contributeur de leur site

Temp2


David Cohen et John Tascovitch de Joypad.fr m'ont invité à devenir contributeur de leur site. Cool... La première chronique sera en ligne dans la matinée.

En attendant voici la page annonçant le 'new kid in town' :

http://joypad.fr/nouveau-contributeur-daniel-ichbiah/


Sortie de la biographie de Eric Chahi

Temp

 

 

 

 

 

 

Pour certains, cette image n'évoque rien. Pour d'autres, un souvenir remonte à la surface d'heures précieuses passées en compagnie du professeur Lester perdu dans les méandres d'un autre monde. Another World. Mais oui..

En mai 2013, j'ai passé plusieurs journées en compagnie d'un lutin du nom de Eric Chahi, celui a qui a créé lui-même ce jeu, totalement en solo entre septembre 1989 et octobre 1991, dans sa chambre de la banlieue parisienne.

La mission : écrire une bio de Eric Chahi, s'immiscer dans cet univers parallèle, découvrir comment cet émule de l'Enchanteur Merlin prépare ses potions magiques..

Temp2

 

Le livre vient de sortir chez Pix'n Love. Il a même fait sa première apparition lors du TGS (Toulouse Game Show) en présence de Chahi himself.

Nous y découvrons la jeunesse de cet échappé d'un lointain Olympe vidéoludique, ses premiers programmes sur l'Oric 1, ses échappées libres sur l'Apple II ou l'Atari ST, et puis... la consécration avec d'une part, les Voyageurs du Temps (en collaboration avec Paul Cuisset) puis Another World.

Et ses autres escapades parmi lesquelles a figuré plus récemment l'extraordinaire From Dust avec ses terres volcaniques en mutation au milieu de l'océan. 

Avant que le livre n'arrive chez Amazon, à la Fnac et autres librairies, il est disponible dans la boutique de Pix'n' Love sous deux formes dont un collector qui inclut une version 20ème anniversaire de Another World

On le savait bien que le Père Noël avait plus d'un tour dans sa hotte.

Tiens je vous livre le finale de la version originale, qui n'a finalement pas été conservé ;-))

Vers quels olympes entend-il nous mener ? Quel vécu nous fera-t-il partager au travers de sa palette de pixels ? Revisiterons-nous un ersatz de la Terre ou bien des contrées inconnues et obéissant à d’autres lois ? Piloterons-nous un vaisseau mi-machine, mi animal ? À quelles épreuves seront nous soumis ? Côtoyerons-nous des créatures échevelées dont le sourire enjôleur, pareil au chant des sirènes, dissimule de perfides visées ? Quels triomphes seront au bout de la quête ?

Il est trop tôt pour laisser entrevoir ce qui se trame dans son atelier monopersonnel. Le disque dur garde jalousement secret ses esquisses, ébauches de scénarios, essais de gameplay.

En réalité, nous savons déjà que, là où nous yeux se poseront, là où nous déambulerons, ce sera beau, intrigant, follement dépaysant…

Alors Eric, nous n’attendons au tournant.

Un signal de toi et nous sommes prêt à te suivre dans tes nouvelles aventures.

Ne nous fais pas trop patienter. Nous avons soif de glisser dans les volutes de ton imaginaire coloré.

A bientôt donc, pour de nouvelles aventures.

Que la force soit avec toi.

See you later alligator. Je dirais même plus :

Hasta la vista, baby…

 


J'ai testé la nouvelle attraction Lapins Crétins du Futuroscope - vidéo à l'appui !

FuturoscopeHier, nous étions un bon millier de professionnels des médias (mais bon certains étaient venus avec leurs enfants !) pour découvrir la nouvelle attractions les Lapins Crétins du Futuroscope.

Comme il se doit, Ubisoft étaient venus en force pour assister au lancement de cette application qui, rappelons-le, est l'adaptation sous forme d'attractions d'une série de jeux vidéo très célèbre.

L'attraction est très fun (un voyage dans le temps). A la fin, on peut se faire incruster dans une vidéo délirium avec les Lapins. Jugez-en plutôt :

 


Lapins Cretins au Futuroscope - Daniel Ichbiah par Daniel Ichbiah

 Hier, d'une certaine façon, j'étais assez content car indirectement, c'est un peu grâce à moi que cette attraction a vu le jour. En effet, le 30 septembre 2011, j'avais organisé un rendez vous entre:

  • Yves Guillemot (qui dirige Ubisoft) avec divers collègues
  • Dominique Hummel (PDG du Futuroscope),
  • Jérôme Neveux (le responsable médias du Futuroscope)
  • trois personnes de Fleurus Presse dont moi-même : Jean-Martial Lefranc, Frédérique Nodé-Langlois and myself.

CcmA cette époque, nous préparions un n° Hors Série pour le Futuroscope, dépeignant le monde tel qu'il sera dans 25 ans.

Mon idée était alors la suivante : est-ce que Ubisoft aurait pu nous faire une application permettant d'intégrer une personne dans un petit film ? Ce pourrait être un CD fourni avec ce Hors Série ou un site Web spécialement conçu pour l'occasion.

La réunion s'est bien passée, mais il en est sorti que c'était un peu compliqué d'avoir l'application demandée pour la sortie du magazine (il est apparu en mai 2012).

Qu'à cela ne tienne. Durant la réunion, Dominique Hummel et Yves Guillemot se sont mis à envisager d'avoir une attraction qui serait dérivée des Lapins Crétins. Et deux ans plus tard, la voilà ! Elle est apparue.

 

Temp6Chaque visite au Futuroscope est un bonheur.

Outre les Lapins Crétins je recommande à ceux qui visiteraient le parc de visiter l'attraction en relief 'Destins Sauvages', qui montre comment des femmes que rien ne semble arrêter recueillent des bébés chimpanzés ou éléphants dont la mère a été tuée par des braconniers et les élèvent avec amour, prennent soin d'eux avec attention jusqu'à leur réintroduction dans la jungle.

Il est difficile de ne pas avoir envie de caresser les magnifiques bébés chimpanzés ou de ne pas être attendri par la grâce et la tendresse que dégagé les bébés éléphants.

Edifiant. Et qu'il est agréable de mettre en avant les 'lovely people', ceux qui oeuvrent à sauvegarder la vie...