Nintendo Master m'a interviewé sur l'histoire de Tetris

Nintendo-master

Alexandre N'gobo alias Shadowmaster m'a longuement interviewé sur le livre que j'ai consacré à l'histoire de Tetris.

Voici ce qu'il écrit afin de présenter l'interview (qui est en audio).

Daniel Ichbiah est l'auteur d'un plusieurs ouvrages traitant pour la plupart de suces-stories, tels que « Les 4 Vies de Steve Jobs », ayant été en tête des meilleurs ventes en 2011, « Bill Gates et la saga de Microsoft »  ou encore l'ouvrage intitulé « La Saga des Jeux Vidéo », également édité chez Pix'n Love, pour ne citer que ceux-ci. Il s'agit de travaux de recherche et d'investigation considérables, qui s'effectuent avec le soucis du détail.

C'est aux éditions Pix'n Love que Daniel Ichbiah publie « L'incroyable histoire du créateur de Tetris » qui n'est autre que la biographie officielle d'Alexey Pajitnov, papa du puzzle game mythique.

Aujourd'hui, Nintendo-Master.com vous présente en exclusivité l'interview exclusive de l'auteur de l'ouvrage, en format audio, effectué par mes soins (Shadowdeath). Des anecdotes croustillantes à foison sur la success-story d'origine russe vous attendent dans le podcast qui vous est proposé ci-dessous !

Voici le lien pour accéder au podcast :

http://www.nintendo-master.com/news/interview-audio-l-incroyable-histoire-du-createur-de-tetris

 

Rappelons que la description dui livre se trouve sur cette page :

http://ichbiah.online.fr/tetris.htm


Rue89/L'Obs a chroniqué mon livre sur l'histoire de Tetris

Rue89-tetris

«  La grande question c’est  : comment réalise-t-on un jeu universel  ? », écrit Daniel Ichbiah, l’auteur de la biographie. Il s’enflamme :

« On pourrait tout aussi bien demander à un grand chef comment il parvient à combiner de manière aussi harmonieuse les épices, les condiments, pour atteindre un parfait équilibre des saveurs...  »

La réponse ici semble être  : un peu par hasard. Car Pajitnov mène son projet dans son coin, sans attendre grand-chose d’autre que de se faire plaisir.

Il emprunte à un jeu de société russe l’idée des formes géométriques à emboîter, puis ajuste le design, la vitesse et la rotation des pièces. Le prototype est créé en quelques mois. Pajitnov l’appelle «  Tetris  », mélange de «  Tetra  » («  quatre  » en grec) et de «  tennis  », son jeu préféré.

Cet extrait est issu de la page http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2016/07/18/lincroyable-histoire-createur-tetris-264641 soit un article fort long que Rue89 consacre à mon livre sur l'histoire de Tetris paru en mai chez Pix'n Love.

Voici d'autres extraits de cet super article de Claire Richard...

Très vite, Pajitnov découvre un phénomène imprévu : il est accro à son propre jeu. Sous prétexte de déboguer, il passe des heures à jouer sans s’arrêter. Ça ne passe pas inaperçu : dans son laboratoire, des collègues se demandent pourquoi il bosse encore moins que d’habitude pour l’Académie tout en étant scotché à son écran. Quelques jours plus tard, tous sont accros.

Pajitnov réalise alors qu’il a créé un jeu psychologiquement puissant, mais il ne sait pas du tout comment. Fasciné et curieux, il se tourne vers un psychologue que connaît son père. Vladimir Pokhilko, c’est son nom, lui explique  :

«  Tetris est un jeu qui a tendance à vous taquiner. Votre succès apparaît de manière plus abstraite sous la forme de votre score. En revanche, ce que vous voyez à l’écran, ce sont vos erreurs. Cela a tendance à vous rendre dingue. Vous voulez en permanence les corriger. Et donc vous ne parvenez pas à vous arrêter.  »

Pokhilko, pour sa part, rapporte le jeu à l’Institut médical de Moscou. La productivité baisse immédiatement : tout le monde se met à jouer au lieu de travailler. Pokhilko l’efface de tous les ordinateurs et propose à Pajitnov de s’associer avec lui.

 

Il y en a comme cela à n'en plus finir et pour un peu, l'article est un résumé assez détaillé du livre. Mais bon, c'est tout de même un super article... Donc, je vous invite chaudement à le lire si vous êtes fans de Tetris et de son créateur Alexey Pajitov (à droite sur la photo ci-dessous).

Daniel-ichbiah-alexey-pajitnov

 L'histoire de Tetris par Daniel Ichbiah

  Tetris


01 Net m'a longuement interviewé pour son Hors Série Robots

01 couv robots

Si vous êtes fans de robots, ne ratez pas le Hors Série que vient de publier 01 Net : Robots, à la découverte d'une tribu fascinante. J'ai eu la chance d'être longuement interviewé par l'un des journalistes intervenant dans le magazine, Jean-Philippe Pisanias.

Voici quelques extraits :

Page741 Page75

 

Page 87

01 Net m'a fait intervenir en tant qu'auteur du livre 'Robots, genèse d'un peuple artificiel', un livre couronné par le Prix Roberval.

Kindle robots

 


Grospixel.com chronique l'histoire de Tetris

Temp

Grospixels vient de publier une chronique sur mon histoire de Tetris.

En voici un extrait :

"Qui aurait cru que Tetris avait connu de telles péripéties avant de devenir aussi célèbre que Pac Man ou Mario ? Sobrement intitulé L'incroyable histoire du créateur de Tetris : Alexey Pajitnov, le dernier ouvrage de Daniel Ichbiah fait précisément cela : raconter les aventures étonnantes d'un jeune scientifique russe qui, de rebondissements en rebondissements, accouche sans trop le comprendre d'un des jeux vidéo les plus populaires de tous les temps.

Ce récit s'avère passionnant à plus d'un titre, car non content de nous plonger dans les méandres complexes et parfois douteux du business international, il offre un éclairage assez inédit sur ce que pouvait être la vie d'un jeune créateur moscovite pendant la seconde moitié du 20ème siècle. Alors que tout, ou presque, a été dit sur l'histoire du jeu vidéo occidental, il est rafraichissant de se plonger dans un univers à priori aussi opaque que celui du monde soviétique.

C'est en rencontrant M. Pajitnov que Daniel Ichbiah est parvenu à raconter avec un très haut degré de détail le destin hors-norme de ce scientifique qui aura connu la guerre froide, l'effondrement du bloc soviétique, et le rapprochement si exotique et déstabilisant du monde capitaliste. Le résultat, riche, étonnant et détonnant, se lit comme un roman !

L'article entier est accessible ici :

http://www.grospixels.com/site/suite.php?id_news=1761

Daniel-ichbiah-alexey-pajitnov


Je suis passé au 20 heures de France 2 à propos de Téléphone

 

Sur le JT de France 2, ce samedi soir, j'ai été interviewé en tant qu'auteur de la biographie de Téléphone, parue chez Maison E.

5 minutes d'un documentaire concis et rock'n'roll réalisé par Eric Cornet.

Je crois que je n'ai jamais eu autant de réactions positives. La vidéo a été postée sur Facebook à 10:00 du matin. A 20:45, il y avait 4 895 vues, plus de 150 likes, 84 partages...

    Telephone-2016



Un super article de Lightning Gamer sur mon livre racontant l'histoire de Tetris

Temp

extrait :
"Un très bon ouvrage qui aura la particularité de plaire autant à la ménagère qu’au fan invétéré de jeu vidéo, rétro ou non. (...) On passe des moments de tensions au petit rire nerveux tant l’histoire semble dingue et une fois terminé, on se pose, et on se dit que parfois la vie n’est vraiment qu’une suite d’événements incontrôlés et désordonnés, mais qui peuvent parfois aboutir à l’un des plus grand succès du jeu vidéo, même 27 ans plus tard."

L'article intégral se trouve ici :

http://lightningamer.com/dossier-jeux-video/pixn-love-tetris/

Pour découvrir l'histoire de Tetris :

http://ichbiah.online.fr/tetris.htm

Daniel-ichbiah-alexey-pajitnov

Photo en compagnie de Alexey Pajitnov, le créateur de Tetris.

 

 


Un nouveau clip : Baby - un blues style Chicago années 40

 

Baby
(Daniel Ichbiah)
Chanté par Daniel Ichbiah & Anne-Charlotte Montville

Baby est une chanson blues dans le style des années 40, avant l'avènement du rock'n'roll. Imaginez vous dans un bar à Chicago après le pianiste qui chante dans un coin.

C'est une des premières chansons que j'aie jamais composées au piano. Je ne savais pas vraiment comment la traiter. En revanche, elle a toujours eu un impact énorme sur le public. Comme un tube naturel.

Après divers essais d'orchestration, j'ai finalement décidé de laisser Baby sous sa forme 'basique' : piano, basse, batterie. Un orgue vers le milieu et quelques cuivres à la fin.

C'est la première chanson que j'ai montrée à Anne-Charlotte Montvile, chanteuse lyrique, lorsque je l'ai rencontrée. Nous avons fait de nombreux essais et finalement, j'ai trouvé que le mieux était d'alterner ma voix et la sienne.

A vous de juger...

PS : les images viennent du film Way Down East de David Griffith (1920).


Des Riffs du Kiff m'a longuement interviewé sur la biographie de Téléphone

Temp

S'il est une émission ultra-rock'n'roll c'est bien des Riffs du Kiff. Chaque épisode est une ode à une période du rock. Il y a deux ans, nous avions fait une super émission lors de la sortie du livre Les Chansons des Rolling Stones. Cette fois, Mik des Riffs (c'est son nom) m'a longuement interviewé sur ma biographie du groupe Téléphone.

Comme à l'accoutumée, Mik a sélectionné une bande sonore imparable. Si l'on trouve des chansons enregistrées en studio comme Métro, c'est trop (ma favorite - je ne m'en lasse jamais), il y a aussi des passages hyper émouvants comme cette séquence de La Bombe humaine où la foule chante à l'unisson et fait un triomphe au groupe ou une autre séquence live, de Fleur de ma ville. Que de l'énorme...

L'émission peut être écoutée sur ce lien :

http://www.radiolaser.fr/Rock-Des-Riffs-du-Kiff-n-253-TELEPHONE-la-Biographie_a17658.html

Telephone-2016b


Le Point a chroniqué mon livre sur l'histoire de Tetris

Temp

Le début de l'article :

Il est à l'origine de l'un des plus gros succès du jeu vidéo. Pourtant, peu connaissent ce modeste programmeur russe qui, un jour de 1984, a créé Tetris, un jeu de puzzle promis à un destin extraordinaire. Durant des années, Alexey Pajitnov n'a pas touché un kopeck pour sa création. Tetris a voyagé de console en console, d'éditeur en éditeur, mais le concepteur n'a récupéré les droits de son jeu qu'en 1996.

L'écrivain Daniel Ichbiah a tout de suite été sidéré par cette histoire. Après avoir conté une partie des aventures du génial concepteur dans La Saga des jeux vidéo, en 1998, le spécialiste a retrouvé Alexey Pajitnov à Paris, en 2014, pour en savoir plus. De cette rencontre est né un livre richement illustré de 270 pages : Alexey Pajitnov : l'incroyable histoire du créateur de Tetris, paru aux éditions Pix'n'Love le 27 mai dernier.

La suite ici :

http://www.lepoint.fr/pop-culture/livres/l-histoire-secrete-du-createur-de-tetris-06-06-2016-2044780_2945.php


Je suis passé sur W9 dans le documentaire 'De Téléphone aux Insus'

Daniel w9

Shana de Lacroix a réalisé ce qui est à mon sens le meilleur documentaire produit à ce jour sur le groupe Téléphone : De Téléphone aux Insus.

J'ai été longuement interviewé en tant qu'auteur de Téléphone : Biographie et donc j'interviens à plusieurs reprises sur ce 50 minutes de haute qualité.

Voici un extrait ici :
W9

Voici le lien du replay intégral de cet excellent documentaire.
http://www.6play.fr/de-telephone-aux-insus-la-veritable-histoire-p_5944/Documentaire-c_11579810

Bravo Shana !

Telephone-2016b

 


Sur Musiktips, je raconte l'histoire de 'Like a Virgin'

Madonna

Voici ma première collaboration avec Musiktips, une initiative issue de Artips, une lettre d'information hebdomadaire sur les oeuvres artistitiques, d'une qualité irréprochable.

Musktips en est la déclinaison musicale avec en quelques mois, plus de 50 000 abonnés.

Le document est accessible à cette adresse :

http://newsletters.artips.fr/Musiktips/Madonna_Virgin/

Pour une histoire plus détaillée, de Like a Virgin, issue de mon livre Les Chansons de Madonna :

http://ichbiah.online.fr/extraits/madonna/like-a-virgin.htm

Madonna-400

 

 


Le Figaro m'a interviewé à propos du morceau de musique créé en I.A. chez Google

Temp

Google a présenté un morceau composé à l'aide d'Intelligence Artificiell et a fait grand bruit à ce sujet.

Le Figaro m'a demandé d'intervenir sur ce thème. Quelques extraits ici :

LE FIGARO - Que penser de cette première chanson réalisée par une intelligence artificielle?

Daniel ICHBIAH - Ce n'est vraiment pas la 9e symphonie de Beethoven! Je suis d'ailleurs étonné qu'ils aient pu laisser filtrer une nouvelle comme ça. C'est risible... voire même ridicule. Vous savez, il y a des notes harmonieuses et des notes dissonantes et là, ça ne ressemble pas à grand chose. Même le fond de synthé n'est pas bon... et pourtant il y en a plein. Ils auraient pu le fait à la façon Jean-Michel Jarre. Non vraiment, ça ressemble à une blague.

Est-elle aussi révolutionnaire que l'ont annoncé les chercheurs?

Non, le morceau n'a rien de révolutionnaire. Ce qu'ils ont fait est loin d'être nouveau, il existe déjà des logiciels pour ça.

L'intelligence artificielle n'est donc pas près de dépasser l'homme...

Vous savez, l'ordinateur est fort quand il est question de duplication, mais pour ce qui est de la création, ça, c'est intimement lié au domaine de l'humain. Si Google pense pouvoir dépasser voire égaler le génie d'un Beethoven ou bien d'un Spielberg, il se trompe. La création va au-delà de l'aspect matériel. Ça me fait notamment penser aux paroles de George Sand, quand on lui demandait ce qu'elle pensait des artistes de son temps et plus particulièrement de Chopin. «Ce sont les gens les plus proches de Dieu.» Ça me semble très vrai. Il y a vraiment cet aspect divin.

Pourquoi pensent-ils le contraire?

Google a une sorte d'adoration et/ ou de fascination pour l'intelligence artificielle. Surtout depuis que Ray Kurzweil a rejoint les bureaux du géant américain. Tous les gens qui travaillent là-bas pensent pouvoir, à partir de la machine, dépasser l'homme. Ils ont cette idée d'un surhomme qui pourra surpasser la vie humaine. Ce qu'ils oublient néanmoins, c'est que lorsqu'ils sont amenés à créer, par exemple les notes qu'ils disent révolutionnaires, ces créations sont en réalité le travail d'un créateur, donc d'un homme. Ce sont les programmeurs qui sont les plus intelligents, pas la machine.

Pour lire l'article dans son intégralité :

http://www.lefigaro.fr/musique/2016/06/03/03006-20160603ARTFIG00239-la-deification-de-la-machine-par-google-est-dangereuse.php


France Bleu Provence m'a fait intervenir sur Téléphone : Biographie

Telephone-2016 

Pour le passage des Insus à Marseille ce vendredi 24 mi, France Bleu Provence m'a fait intervenir en direct ce matin.

Voici le podcast - ma partie démarre à 6 minutes 50 environ...

https://itunes.apple.com/fr/podcast/laissez-vous-guider/id1041742172?i=1000369259718&mt=2

Il faut l'application iTunes pour pouvoir lire le podcast....

 


Clubic : une interview sur l'histoire de Tetris

Temp

Paul Emil Graf m'a interviewé sur l'histoire de Tetris.

L'interview est basée sur le livre consacré à Alexey Pajitnov, le créateur de Tetris, à paraître le 27 mai.

Tetris2

L'interview sur Clubic est accessible ici :

http://www.clubic.com/video/flashback-v2/video-l-histoire-de-tetris-l-epopee-rocambolesque-du-roi-des-puzzle-games-479138.html


7 x 7 France : anecdotes rock'n'roll sur Téléphone

Temp

7 x 7 France m'a demandé d'écrire un billet sur Téléphone, sur la base de ce magazine, soit 7 faits marquants.

Nous avons décidé qu'il serait bon d'avoir comme article : '7 anecdotes rock'n'roll sur les chansons de Téléphone'. Avec des anecdotes tirées du livre Téléphone : Biographie.

Ce billet a eu un succès énorme : 32 partages, des centaines de like....

Selon 7 x 7 France, c'est déjà l'un 5 des articles qui a eu le plus de retentissement sur le site.

https://www.7x7.press/7-anecdotes-rock-n-roll-sur-les-chansons-de-telephone


Sur Clubic, je raconte l'histoire de Sim City

  Temp

Comme chaque semaine sur Clubic, je reviens sur un épisode majeur de l'histoire de la micro-informatique et des jeux vidéos.
Cette semaine : Sim City de Will Wright.
 
Voici le lien pour visionner la vidéo :
 
 
Cet épisode est tiré du livre La Saga des Jeux Vidéo.
Jeuvid2012


RMC / 01NetTV - Une interview sur l'histoire de Tetris

 

François Sorel de RMC m'a interviewé sur la biographie que j'ai consacrée à Alexey Pajitnov, créateur de Tetris.

TetrisCe livre sort le 27 mai chez Pix'n Love et l'histoire qu'il raconte est si étonnante qu'on pourrait en faire un film. Elle est issue de très nombreuses heures d'interview de Alexey Pajitnov (de dos sur cette photo).

 

Daniel et pajitnov 2

 

 Pour en savoir plus sur ce livre : http://ichbiah.online.fr/tetris.htm


Mon nouveau clip : La Poupée par Anne-Charlotte Montville

 

Et voici 'La Poupée' interprété par l'immense chanteuse Anne-Charlotte Montville.

Anne-Charlotte est une personnalité magnifique, qu'on ne peut qu'adorer. Mais c'est aussi une chanteuse qui a fait ses premières armes dans le lyrique avant de venir se poser dans le territoire de la pop.

Sa biographie est accessible ici.

La chanson 'La Poupée' décrit les sentiments éprouvés par une poupée perchée sur un rayon d'un magasin de jouets et amoureuse d'un Harlequin qu'elle aperçoit sur le rayonnage d'en face... Je l'ai écrite il y a plus d'une dizaine d'années. L'arrangement de la présente version a été effectué par Lister Désir.

Lien youtube de la Poupée.

_____________________________

Nos remerciements à la Galerie W à Montmartre pour nous avoir accueilli dans leur très bel espace.

 


Mon nouveau clip : La Poupée par Anne-Charlotte Montville

 

Et voici 'La Poupée' interprété par l'immense chanteuse Anne-Charlotte Montville.

Anne-Charlotte est une personnalité magnifique, qu'on ne peut qu'adorer. Mais c'est aussi une chanteuse qui a fait ses premières armes dans le lyrique avant de venir se poser dans le territoire de la pop.

Sa biographie est accessible ici.

La chanson 'La Poupée' décrit les sentiments éprouvés par une poupée perchée sur un rayon d'un magasin de jouets et amoureuse d'un Harlequin qu'elle aperçoit sur le rayonnage d'en face... Je l'ai écrite il y a plus d'une dizaine d'années. L'arrangement de la présente version a été effectué par Lister Désir.

Lien youtube de la Poupée.

_____________________________

Nos remerciements à la Galerie W à Montmartre pour nous avoir accueilli dans leur très bel espace.

 


RTL2 fait l'éloge de Telephone : Biographie

Temp

"Un petit mot quand même sur un bouquin qui vient de sortir, tout noir..."

"Il est très très beau..."

"de Daniel Ichbiah, préfacé par l'artiste Charlélie Couture. C'est la biographie de Téléphone, voilà, qui vient de sortir, tout noir comme un des albums de Téléphone qui s'appelle Au coeur de la nuit".

Ca s'est passé sur RTL2 il y a quelques jours. Voici le podcast :

Rtl2-telephone

Un grand merci à Nicolas Christophe de RTL2 pour avoir envoyé ce podcast.

 


RTL m'a interviewé sur le retour de Téléphone

Temp

A 13:30 ce jeudi, Vincent Parizot et Sophie Orange de RTL m'ont interviewé à propos du concert des Insus / ex-Téléphone donné hier à Amiens. De nombreux auditeurs sont intervenus à l'antenne, notamment des gens qui avaient assisté au concert.

Ce fut une frénésie énorme. RTL m'a dit que cela a été le thème qui a récolté le plus d'appels des auditeurs.

Voici ce podcast, avec aussi des extraits du concert d'hier soir.

INTERVIEW RTL MIDI

 

Vous pouvez retrouver les diverses interviews que j'ai données pour le livre Téléphone : Biographie sur la page http://ichbiah.online.fr/telephone-biographie.htm


France Inter m'a interviewé à propos du retour de Telephone

Temp

FranceinterFrance Inter : Mardi soir à 21:00, nous étions 4 à évoquer le grand retour de Téléphone sur l'émission de Laurent Goumarre :

. Boris Bergman, auteur de tubes comme Vertiges de l'amour de Bashung

. Pierre Mikhailoff, auteur d'un livre sur Téléphone (ça c'est vraiment eux).

. Sophie Delassain, spécialiste de la chanson française à l'Obs.

. et moi-même, en tant qu'auteur du livre Téléphone:Biographie.

Une sacrée troupe mue par une même 'addiction' (douce) : le rock, qu'il s'exprime sous forme musicale ou écrite. Bergman a évoqué quelques beaux souvenirs, que ce soit avec Bashung comme avec Aubert. Mikhailoff a relaté le premier concert de Téléphone auquel il a assisté encore lycéen. Et j'ai raconté diverses anecdotes tirées de mes conversations avec Jean-Louis, Louis, Richard et Corine. Nous n'étions pas toujours d'accord d'autant que la contradiction était souvent apportée par mes confrères mais ce fut animé, riche. franc et passionné.

Voici le podcast de l'émission :

L'essentiel de la première heure est consacrée à Telephone.

Telephone-2016b

Kindle rockvibPS : ce fut aussi un plaisir que de revoir l'inénarrable Boris Bergman, grand déjanté devant l'Eternel, toujours en verve. En 2003, Boris Bergman m'avait raconté l'histoire de la chanson 'Vertiges de l'Amour' pour un livre alors consacré aux grands tubes du rock : Rock Vibrations, la saga des hits du rock.

Durant la petite heure avec Laurent Goumarre, nous avons évoqué cette drôle d'anecdote relative à Vertige de l'Amour. Extrait : de Rock Vibrations :

« Ce jour là, je portais un jean 505 de Lewis. Quand j'ai remonté ma braguette, tout en accompagnant le geste, j'ai sorti les mots : Vertiges de l'amour. »

Boris Bergman entend alors la voix de Bashung qui s’est subrepticement glissé dans ces lieux :

— Tu vois quand tu veux pépère !

Commentaire de Bergman : « Ce jour là, si j'avais porté un 501, je n'aurais pas trouvé le titre, car la fermeture aurait été à boutons ! »


 

 


Téléphone - biographie : une interview sur Radio Notre Dame

 

Pour mieux fêter le grand retour de Téléphone sur les scènes de France, Philippe Delaroche (grand fan de rock s'il en est) m'a invité dans son émission, en compagnie d'un méga-fan de rock : Michka Assayas.

Nous avons parlé de Téléphone mais aussi d'autres groupes majeurs de la scène française : Niagara, Indochine, etc.

Pour le plaisir !

Telephone-2016bLa description de ma biographie de Téléphone, c'est ici :

http://ichbiah.online.fr/telephone-biographie.htm


Madame Figaro m'a interviewé à propos de la disparition de Laurence Chirac

Temp

Il y a 3 ans, j'ai conacré un livre, Fils de P... aux enfants de présidents. J'ai notamment conté l'histoire des enfants Chirac, de Mazarine, la fille de Mitterrand, du clan des Kennedy et bien d'autres. Un message ressortait de ce livre : les enfants de présidents connaissent souvent des destins hors norme, parfois très brillants mais parfois aussi assez tragiques.

Arièle Bonte de Figaro Madame a donc souhaité me faire intervenir à l'occasion de la triste disparition de l'aînée des enfants du couple Chirac.

Quelques extraits ici :

Lefigaro.fr/madame. - Être fils ou fille de président, qu'est-ce que cela implique au quotidien ?
Daniel Ichbiah. - La plupart du temps, les enfants le vivent mal car ils sont souvent isolés. Ils trouvent alors refuge dans la décadence, comme le clanKennedy. Laurence Chirac a essayé de trouver une manière d'être près de son père, Jacques Chirac. On peut en tout cas dire qu'il y a définitivement une tendance chez les enfants de présidents à sombrer dans un destin tragique ou, en tout cas, extravagant. La fille de Franklin D. Roosevelt, Anna, aimait beaucoup faire parler d'elle. Elle fumait et avait une attitude choquante pour son époque. Celle de Ronald Reagan, Patti Davis, était l'une des principales opposantes de son père pendant son mandat. Elle était militante écologique et fréquentait le guitariste des Eagles, Bernie Leadon, un affront pour l'Amérique puritaine. Enfin, les fils de Mouammar Kadhafi sont quant à eux un exemple d'abus très troublants avec des cas de maltraitances du personnel de maison.

Ce destin tragique ou extravagant est-il l'expression d'un manque d'une enfance normale ?
Ces fils et filles de présidents ont un point commun : celui de n'avoir pas beaucoup vu leur père ou leur mère. Pour Laurence Chirac, il fallait pouvoir exister. Dans quelles mesures peut-on dire que sa maladie était liée à ce manque ? Difficile de spéculer. Surtout que l'élement déclencheur de sa maladie a été une erreur médicale, durant l'été 1973. Un cas d'autant plus tragique. Son père a fait en sorte de passer du temps avec elle, mais Laurence Chirac n'était alors qu'un élément de plus dans son emploi du temps. Mazarine, la fille cachée de François Mitterrand, est un cas unique au monde, une histoire trouble, dans cet univers des enfants de présidents. Si bien qu'à l'adolescence, la jeune fille se rebelle et traite son père avec brutalité. Pas besoin d'être médiatisée pour se rebeller. 

L'intégralité de l'interview est accessible ici :

http://madame.lefigaro.fr/societe/chirac-mitterrand-kennedy-tragedie-enfants-presidents-140416-113852

 



Temp2Vous pouvez aussi découvrir l'histoire de Claude Chirac sur cette page extraite de Fils de P...

http://ichbiah.online.fr/extraits/documents/claude-chirac.htm

 

 

 

 


Gala publie une superbe chronique de 'Téléphone : Biographie'

Temp2

Jean Christian Hay de Gala a rédigé une très belle chronique de "Téléphone : biographie".

Quelques extraits :

40–20–20–20. Ce n’est pas un vieux numéro (de télé­phone), mais, en pour­cen­tage, la répar­ti­tion déséqui­li­brée des droits sur laquelle s’est construit le groupe et qui finira par avoir raison de sa belle unité de façade. Le groupe s’est créé en 1976 et s’est séparé dix ans plus tard, en 1986 donc, après cinq albums studios et de nombreux concerts. Si sur scène, Jean-Louis Aubert, Louis Berti­gnac, Richard Kolinka et Corine Marianneau jouaient dans une sorte de fusion et une éner­gie folle qui ont emporté les foules, derrière, en coulisse, c’était moins évident.

Cette histoire de jalou­sie et d’in­com­pré­hen­sion est au cœur de l’his­toire de Télé­phone comme le raconte Daniel Ichbiah dans la biogra­phie qu’il consacre au groupe. Une première édition est parue il y a onze ans, mais la forma­tion des Insus donne l’oc­ca­sion d’une ressor­tie, agré­men­tée d’une mise à jour et d’une préface de CharlE­lie Couture.

 

L'article complet se trouve ici :

http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/telephone_aux_origines_du_groupe_363256

Telephone-2016b


Sur Clubic, je raconte l'histoire de Lara Croft et Tomb Raider

Temp

Cette semaine, sur Clubic, je raconte l'histoire du jeu Tomb Raider, un jeu qui a innové à trois chefs :

. le premier à avoir adopté une héroïne comme personnage clé,

. le premier à avoir démontré de façon aussi frappante l'intérêt de la 3D dans les jeux,

. le premier à avoir créé un mythe suffisamment fort pour que le jeu génère un personnage à succès au cinéma - les tentatives précédentes comme avec Super Mario n'avaient pas abouti.

Le lien vers la page de Clubic qui présente cette interview (par Paul-Emile Graff) est ici :

http://www.clubic.com/video/flashback-v2/video-tomb-raider-origine-et-ascension-de-la-saga-477680.html

L'histoire complète de Tomb Raider se trouve dans le livre La Saga des Jeux Vidéo.

Jeuvid2012


Une interview sur Steve Jobs au JDE

Jde couv

Jérôme Gil du Journal des Enfants a voulu profiter des 40 ans d'Apple pour revenir sur l'histoire de cette société.

Il m'a interviewé en tant qu'auteur du livre Steve Jobs : Quatre Vies sur ce que Steve Jobs avait apporté à notre civilisation.

 

 

Voici l'interview :

Qui était Steve Jobs, un homme d'affaires ou un artiste ?

Il était plus artiste qu'homme d'affaires. C'est quelqu'un qui a d'abord rêvé très fort de changer le monde. Il défendait une certaine philosophie de la vie. Il s'est beaucoup inspiré de la culture hindoue et hippie.

On parle beaucoup de lui quand on parle d'Apple, pourtant il n'était pas seul.

Quand il avait 20 ans, Steve Jobs était ami avec Steve Wozniak, un passionné d'informatique.

Quand ils ont vu arriver les premiers ordinateurs en janvier 1975, ils se sont dit qu'ils pouvaient faire mieux. Steve Wozniak était le technicien mais Steve Jobs était le metteur en scène, le leader. Sans Jobs, Steve Wozniak aurait fait un ordinateur génial, mais il ne l'aurait pas vendu. C'est Jobs qui le premier a l'idée de mettre un écran et de penser qu'un ordinateur c'est pour tout le monde.

La suite ici :

Jde-steve-jobs

 


Sortie de l'histoire de Tetris chez Pix'n'Love

Tetris

L’histoire de Tetris ? On pourrait en faire un film !

C’est une épopée pleine de rebondissements et de coup de théâtres. Parfois, on peine à croire qu’elle s’est réellement passée.

Qui aurait pu croire qu’un jeu né en 1985 dans un laboratoire de sciences de Moscou, allait faire le tour du monde, et devenir l’un des plus gros succès de l’Histoire du jeu vidéo ?

Telle est pourtant l’épopée contée dans le livre Alexey Pajitnov, l’incroyable histoire du créateur de Tetris (Daniel Ichbiah – Pix’n’love’)

Daniel-ichbiah-alexey-pajitnov

Tout a commencé à Moscou dans un institut scientifique. C’est là que Alexey Pajitnov a réalisé, sur un vieil ordinateur russe, Tetris.

TrèTetris-ubisofts vite, sa création lui échappe. Partout où se trouve un ordinateur à Moscou, on joue à Tetris.

Alors, le jeu traverse les frontières… Depuis la Hongrie, il gagne l’Angleterre et de là part à l’assaut des USA. Le japonais Nintendo décide alors d’en récupérer les droits pour sa Game Boy. S’ensuivent alors des tractations et manœuvres dignes d’un thriller financier.

Mais pendant que la Russie découvre les charmes de l’économie capitaliste, pendant que les dollars s’échangent par millions à l’échelle mondiale, Pajitnov ne touche pas le moindre kopeck pour sa création.

Et puis, l’un des protagonistes de l’Histoire, Henk Rogers va œuvrer afin que le destin bascule à nouveau…

 

 

Daniel-ichbiah-interview-alexey-pajitnov

Lors d’un passage à Paris en juin 2014, Pajitnov a passé deux journées à évoquer dans le détail ce qu’il avait vécu.

Par la suite, l’autre acteur majeur de l’histoire de Tetris, Henk Rogers, s’est livré à son tour à une longue interview depuis son ranch à Hawaii, apportant d’autres éclairages essentiels à cette histoire.

Cette histoire mêle intrigues, retournements de situations, tractations à très grande échelle. Elle fait aussi bien intervenir des géants du jeu vidéo que Robert Maxwell, magnat de la presse australien ou le président Gorbatchev lui-même !

A travers l’épopée de Tetris, nous voyons la société russe évoluer du communisme pur et dur à une forme de démocratie, suite à la réforme menée par le président Gorbatchev à partir de 1985, la fameuse perestroika.

Comme le reconnaît l’un des acteurs de cette épopée, ‘nous avons eu de la chance que tout cela se produise au moment de la perestroika’.

Autant le dire, ce livre s’adresse donc à tous les publics, des amateurs de jeu vidéo aux fans de thrillers historiques.

Pour en savoir plus : http://ichbiah.online.fr/tetris.htm


Une nouvelle vidéo de présentation de Téléphone : Biographie

 

En prévision de la tournée des Insus / Téléphone, j'ai préparé cette nouvelle vidéo de présentation du livre.

Par ailleurs, un communiqué de presse va bientôt être envoyé à plusieurs milliers de journalistes.

En voici un extrait :

Bien qu’ils se soient séparés en 1986, Téléphone est demeuré un groupe mythique, continuellement diffusé sur les radios. En décembre, à l’annonce de la tournée 2016 des Insus (les 3 garçons de Téléphone), 200  000 places ont été écoulées en quelques heures, marquant un record et témoignant de la permanence de leur popularité.

Pour mieux anticiper et revivre ce qui a fait et fait toujours la force de Téléphone, Maison E propose de se plonger dans une extraordinaire épopée : Téléphone : biographie de Daniel Ichbiah.

Téléphone : biographie est la seule histoire du groupe Téléphone réalisée à partir de dizaines d’heures d’interviews. Des entretiens avec Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka et Corine mais aussi avec des amis d’enfance et ceux qui ont côtoyé le groupe…

Grâce à ces entretiens exclusifs, l'auteur Daniel Ichbiah nous plonge dans l’intimité du groupe. Il en résulte un document unique, irremplaçable.

Au fil des pages se dessinent des accords, des tubes, des souvenirs qui ont marqué leur génération et changé l'histoire de la musique. Dans la préface, CharlElie Couture raconte cet incroyable succès sans fausse note : « Une seule écoute et les chansons imprimaient la mémoire, comme si on les connaissait depuis toujours ».

...

 

 

 


CNET m'a interviewé à propos de la dernière keynote d'Apple

Temp

Fabien Soyer de CNET m'a interviewé à propos de la keynote d'Apple de lundi soir.

Quelques extraits :

La conférence était “bien rodée, d’un professionnalisme incroyable… mais il manquait le grain de folie de Steve Jobs”, explique Daniel Ichbiah, ancien journaliste à SVM Mac. “Apple à perdu sa star. Steve Jobs avait un don d’artiste. Il arrivait à nous vendre du rêve… Et Tim Cook, l’actuel président, ne sera jamais Jobs”.

Si Apple est devenu aussi “mou”, c’est peut-être parce que Tim Cook n’est “qu’un rouage du conseil d’administration. Apple marche bien, c’est la 2e capitalisation boursière mondiale... Le CA ne veut pas prendre de risques”, s’amuse Daniel Ichbiah.

Apple s’éloigne de son slogan “Think Different”. Si l’entreprise est entrée dans un “rythme de croisière”, le “gap”, la différence entre elle et ses concurrents, n’est plus si grande. “Mais Apple peut compter sur son énorme base utilisateurs - qui peuvent difficilement changer d’écosystème”, indique Daniel Ichbiah.

Pour se démarquer, la dernière keynote a mis l’accent sur l’environnement, présentant la société comme une “entreprise verte”. “L’approche est semblable à celle de Google : apparaître comme l’ami de l’utilisateur”, explique Daniel Ichbiah. La marque à la pomme essaie aussi de se différencier en refusant de transiger face au FBI - se faisant le défenseur de la vie privée.

Reste qu’en l’absence de vraie innovation, le champ est libre pour l’arrivée d’un potentiel nouveau concurrent. “Si aujourd’hui, une startup arrivait et proposait quelque chose de révolutionnaire, Apple pourrait facilement devenir démodé”, note Daniel Ichbiah.

Il manque le truc qui fait qu’on se dira : ‘Apple est 10 fois plus fort que les autres’. Pourquoi pas un robot qui sert le café ?”, rêve le biographe non-officiel de Steve Jobs. Peut-on porter nos espoirs sur l’iPhone 7 ? Pas sûr.

Le lien vers l'article entier est ici :

http://www.cnetfrance.fr/news/rythme-de-croisiere-et-absence-de-prise-de-risque-pourquoi-apple-est-devenu-si-mou-39834498.htm

Stevejobs-2016


Sur Clubic, je raconte l'histoire de Google

 

Depuis la fin janvier, Paul-Emile Graf me fait intervenir sur Clubic afin de raconter l'histoire d'Internet, d'Apple, de la micro-informatique.

Nous avons notamment couvert l'histoire de l'Apple II :

 

Ou encore le retour de Steve Jobs chez Apple fin 1996

 

Et d'autres sujets encore. Voir sur clubic.com.

Ce samedi, nous avons retracé l'histoire de Google avec cette question : qui aurait pu croire lors du passage à l'an 2000 qu'une start-up qui avait tout juste un an ferait trembler le titan Microsoft 4 ans plus tard.  C'est pourtant ce qui s'est produit.

Cette histoire est tirée du livre Comment Google mangera le monde dont la dernière édition remonte à 2010.

Google-2007

Parmi les prochains sujets que nous allons traiter :

  • l'histoire d'Amazon
  • Comment Microsoft a réalisé le système MS-DOS pour IBM 
  • L'histoire du jeu Tomb Raider
  • L'épopée de l'incroyable Elon Musk

 


Radio Classique m'a interviewé sur la venue du PDG de Google à Paris

Temp

Nicolas Pierron de Radio Classique m'a interviewé à propos de la venue à Paris de Sundar Pichai, le PDG de Google. Qu'est-il venu en France ? Quid des accusations de l'Europe d'abus de position dominante ?

Voici le lien pour le podcast :

http://www.radioclassique.fr/player/progaction/initPlayer/podcast/le-journal-de-leconomie-2016-02-25-07-02-20.html

Google-2007


Baby - dance hit clip

 

Voici Baby mon nouveau clip. Nous l'avons placé mardi vers 17:00 sur le site américain Music Imperium dédié à la Electronic Dance Music.

2016-02-24_151220

Résultat : moins d'une journée plus tard, nous approchons déjà les 1 000 vues !

Le nom de la chanteuse (incroyable) n'est pas encore dévoilé. Sauriez vous trouver de qui il s'agit ???

Voici quelques uns des commentaires déjà obtenus sur Youtube :

 
Amazing video, music and the vocal, if people see this video it will be many people favorite music video, i really liked it, thanks for sharing this incredible music video.
I Watch and Listen the Whole Song I Think this Song is Best Ever. I Like the Electronic Dance Music and Dance in the Video is Perfect. The Voice of the Singer is Amazing.
 
C'est super bon ! J'adore ! Ça va cartonner dur cet été sur les dance-floor ! David Guetta n'a qu'à bien se tenir !
 
I am really eloctronic dance music fan. As a fan I really like this music. I am listening again and again can't stop it. Really amazing work!
 
Il ne reste plus qu'à l'écouter en  boucle...
 

 


RTL m'a interviewé à propos de la venue du PDG de Google en France

Google rtl

Ce lundi matin, à 08:15, Rémi Sulmont de RTL m'a fait intervenir sur la venue de Sundar Pichai, le nouveau PDG de Google, en France. Qui est-il ? Pourquoi a-t-il été nommé à la tête de Google ? Que vient-il faire en France...

Voici le podcast : 

7781998725_rtl-deja-22-02-2016

Le lien du podcast sur la page de RTL est ici :

http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/le-pdg-de-google-vient-debaucher-les-petits-genies-francais-7781998760

Pour rappel, Remi Sulmont m'a interviewé en tant qu'auteur du livre Comment Google mangera le monde

Google book


Une interview sur 'Steve Jobs : Quatre Vies' - MM Radio

 

Mmradio_despetitesconversations_...defilles_tp3Elle s'appelle Angela, elle officie sur MM Radio.

Elle m'a interviewé conjointement à Angele Muraciolli, cofondatrice de la marque Absoluliss qui a ouvert le premier bar à lissage à Paris (que d'anges...)

Durant un bon quart d'heure, la grande Angelica m'a passé à la question. Bien des choses y sont passé : le livre 'Steve Jobs : Quatre Vies', d'autres livres que j'ai écrits, la mutation actuelle de l'édition.

Le tout dans une atmosphère hyper fun !..


Le Parisien m'a interviewé sur le film Steve Jobs

Temp

Gael Lombart du Parisien m'a interviewé quant à ma perception du film sur Steve Jobs de Danny Boyle.

http://www.leparisien.fr/espace-premium/culture-loisirs/steve-jobs-un-film-qui-deforme-la-realite-selon-un-biographe-02-02-2016-5508689.php

Voici l'article reproduit ici avec l'aimable autorisation de Gael, que je remercie au passage.

«Steve Jobs» : un film qui «déforme la réalité», selon un biographe

Daniel Ichbiah, auteur de «Steve Jobs : Quatre vies», ne goûte pas les libertés prises par Danny Boyle et Aaron Sorkin dans leur long-métrage sur le créateur d'Apple, en salles à partir de mercredi.

Journaliste spécialiste des nouvelles technologies, Daniel Ichbiah publie une nouvelle version de sa biographie de Steve Jobs*, le cofondateur d'Apple décédé en 2011, enrichie de nouveaux témoignages et d'anecdotes inédites.

Il pose un regard critique sur le biopic de Danny Boyle et d'Aaron Sorkin, qui sort ce mercredi dans les salles françaises.

Avez-vous reconnu Steve Jobs dans ce film de Danny Boyle ?
DANIEL ICHBIAH. Non et ça donne à penser que le scénariste, Aaron Sorkin, n'a jamais rencontré Steve Jobs. Ce qui est étonnant, car il n'était pas difficile de le voir. Il suffisait de se rendre à une «keynote». Il manque à Michael Fassbender (l'interprète du rôle principal, ndlr) cette grandeur qu'avait Steve Jobs. Il a beau être nominé pour un Oscar, il n'habite pas le personnage. En plus, Boyle n'a pas du tout cherché à le rendre physiquement proche. Fassbender ressemble à un yuppie actuel, avec ses cheveux en arrière, alors qu'en 1984, Jobs sortait de sa période hippie, il était un peu coiffé à la Beatles. Dans ce sens, je préfère le précédent biopic, «Jobs» : Ashton Kutcher était beaucoup plus ressemblant. A de nombreuses reprises, Aaron Sorkin triche avec les dates. Le Steve Jobs qu'on voit en 1998, quand le film s'achève, au lancement de l'iMac, a les cheveux courts et gris. Or, à cette période, Steve Jobs avait une coupe type «employé de bureau», les cheveux plutôt noirs. Il était souvent habillé d'une veste et n'arborait pas ce look «blue jean» qu'on voit dans le film. Ce qui me choque surtout, c'est ce qu'ils ont fait du personnage de John Sculley, le boss de Steve Jobs. Un Irlandais pur jus, qui avait une espèce de raffinement, un côté «vieille Europe». Là, ils ont pris un Américain falot, parce qu'il fallait mettre un acteur américain (Sculley est interprété par Jeff Daniels, ndlr).

Au-delà du physique et des dates, trouvez-vous que ça manque de réalisme quant à la personnalité de Jobs ?
Steve Jobs est présenté comme un PDG irascible, têtu, obstiné. Ce n'était qu'une facette. J'étais à la présentation de l'ordinateur NeXT quand Steve Jobs est venu à Paris, en 1990. Je peux vous dire qu'il avait un panache incroyable. Il faut comprendre que c'était quelqu'un d'un peu lunatique. Il pouvait par moment être totalement irascible ou à l'inverse très doux. Steve Jobs avait une vision, une intelligence, une présence d'esprit qui faisait que les gens étaient bluffés. Dans mon livre, un développeur (Ramin Firoozye, ndlr) raconte sa rencontre avec Jobs, à l'époque où ce dernier a quitté Apple pour fonder NeXT. Le développeur lui montre son produit mais a le malheur de se présenter comme un ancien d'Apple. Il se fait copieusement invectiver. Appelé par une secrétaire, Jobs s'absente et le fait ensuite attendre un certain temps. A son retour, il se met au tableau, dessine des croquis et fait une démonstration d'une brillance inouïe sur la façon de lancer le produit. C'était un peu ça, Steve Jobs, il avait une sorte de génie et de brillance tellement stupéfiante que les gens avaient envie de rester avec lui.

Dans le film, il manque aussi tout la philosophie qui sous-tendait sa vie. C'est quelqu'un qui est parti en Inde quand il avait 20 ans pour essayer de trouver l'illumination. Le bouddhisme imprégnait énormément sa vie et les produits qu'il faisait. Sur le fait que le Mac soit blanc avec les lignes épurées, le fait que l'iPod ait le look qu'il avait, ça jouait énormément. Il vivait lui-même dans un environnement assez spartiate, mais très beau en même temps. Ce goût du beau qu'on retrouvait dans les Apple Store, ça venait de sa philosophie.

Trouvez-vous dommage qu'on se concentre davantage sur l'homme que sur l'inventeur ?
Le film est en effet centré sur sa relation avec sa fille Lisa, qu'il n'a pas voulu reconnaître au départ, avant de finalement développer un instinct paternel. Sur ce point encore, le film déforme énormément la réalité. Ça s'est passé beaucoup plus tôt et c'est totalement anecdotique dans son histoire. Il y a aussi une grosse erreur : Steve Jobs n'a pas été viré d'Apple, il est parti de lui-même. Il a été écarté du management, ce qui est une énorme nuance. Comme le film précédent, celui-ci se termine trop tôt. Il aurait au moins fallu montrer le lancement de l'iPhone. On n'assiste pas à l'apothéose de sa carrière. En 2000, Apple ne possédait que 3% du marché des ordinateurs. Windows gouvernait tout. En 2000, si je vous avais dit qu'en 2010 Apple allait dépasser Microsoft, vous m'auriez ri au nez. Ça paraissait totalement impossible. 

Qu'est-ce qui manque actuellement à Apple pour faire face à la concurrence ?
Si j'avais un seul reproche à faire à Steve Jobs, c'est qu'il n'a pas forcément assuré sa succession comme il aurait fallu le faire. Je pense qu'il n'a pas eu le cran de chercher un autre Steve Jobs. Tim Cook a bien réussi pour l'instant. Mais il manque quelqu'un en interne qui soit une tête brûlée, qui puisse craquer pour un produit complètement dingue et avoir une aura suffisante pour tenir tête au conseil d'administration, comme Steve Jobs a du s'y heurter lors du projet iMac. Il faudrait un PDG comme Richard Branson ou Elon Musk.

Vous avez écrit de nombreux livres sur la musique. La dimension rockstar de Steve Jobs, est-ce un cliché ou une réalité ?
Il y a une part de vrai. Steve Jobs aimait bien la gloire. Quand il a commencé, en 1981, il était le millionnaire le plus jeune des Etats-Unis. Il a commencé à faire la couverture de magazines et il appréciait ça. Il aimait bien l'univers des stars, il avait la chanteuse folk Joan Baez pour copine. Pour lui, les Beatles, Bob Dylan, les Doors étaient des icônes absolues. Au début des années 1980, il est allé voir Mick Jagger pour lui offrir un Macintosh. C'était une époque où les ordinateurs n'étaient pas très répandus. Pour l'anecdote, le chanteur ne s'y pas intéressé et c'est sa fille qui a joué avec. Je crois que Steve Jobs voulait être reconnu comme un artiste. C'est une chance pour lui d'être né à San Francisco. Peut-être que s'il était pas né sur la côte est des Etats-Unis, il n'aurait pas été immergé dans cette culture hippie qui fait partie de l'histoire d'Apple.

*«Steve Jobs : Quatre vies» de Daniel Ichbiah, Editions Delpierre, janvier 2016.