Une chronique élogieuse de ARTChemist sur la biographie de Zuckerberg

Temp zuck

ARTChemist a publié une chronique fort sympathique de ma biographie de Mark Zuckerberg

En voici un extrait :

(..)

Derrière ce projet fou, Mark Zuckerberg dont au final on sait peut de choses, alors que lui sait tant sur nous. d’où la biographie de Daniel Ichbiah, journaliste expert des nouvelles technologies qui, après avoir raconté le parcours de Bill Gates et de Steve jobs, revient sur la carrière foudroyante de ce surdoué qui n’en finit plus de nous surprendre. En bien comme en mal.

Car avec Facebook, Zuckerberg a créé un monstre dont il maîtrise de plus en plus difficilement les mutations, dixit l’affaire Cambridge Analytica, qui devrait lui coûter 2 milliards d’amende. Un caillou de plus d’ans un engrenage qui s’est régulièrement détraqué en 15 ans d’existence et d’expansion. Et Zuckerberg et sa team de rebondir à chaque blocage, pour solutionner, proposer de nouveaux usages, sécuriser des données, qu’en fait nous lui avons livrées le sourire aux lèvres.

Ichbiah revient sur cette aventure folle, ce profil hors du commun, en les positionnant dans l’émergence d’autres sites, d’autres réseaux, d’autres puissances. Une contextualisation essentielle pour mieux saisir les spécificités de la firme de Menlo Park et le caractère très particulier d’un créateur qui refusera toujours de vendre son bébé, peu importe les sommes étalées devant lui. Rester le seul maître à bord : voici son crédo, tandis qu’il a la ferme intention de révolutionner les usages et les comportements.

Le monsieur n’en finit pas d’étonner, habillé comme un ado mais d’une rare maturité, présentant ses excuses au public dés que Facebook débloque mais virant sans pitié tout collaborateur qui n’irait pas dans son sens, consacrant 90 % de son immense fortune à des œuvres, compagnon épris de sa Priscilla avec qui il partage des goûts très simples, papa attentif qui écrit à ses filles des lettres ouvertes sur l’avenir du monde …

Pour lire la chronique intégrale :

http://www.theartchemists.com/mark-zuckerberg-la-biographie-la-domination-mondiale/


Une reprise de la Bombe humaine par Aedoxia

 

Voici le 4ème clip réalisé avec la chanteuse Aedoxia, une reprise de 'La Bombe Humaine' de Téléphone. L'interprétation est superbe, que ce soit vocalement ou visuellement.

Nous avons lancé ce clip sur Facebook samedi et les réactions été super positives sur Facebook comme sur Youtube.

Temp

Sur Facebook, il y avait 2 000 vues lundi matin. Et ce n'est qu'un début...



 


Poisson Fecond explose les vues avec une vidéo sur ma bio de Zuckerberg

Zuck

Poisson Fécond a publié une vidéo basée sur ma biographie de Mark Zuckerberg  et le succès est au rendez-vous : plus de 690 000 vues en quelques jours.

Et comme il le dit à la fin : "La plupart de ces histoires, je les dois à l'excellent biographie écrite par Daniel Ichbiah". Wow ! Trop cool.

La vidéo est visible ici :

 

Je voudrais également signaler cette revue de la vidéo et du livre écrite par Clémentine Hologan pour le blog Influenth !

https://www.influenth.com/mark-zuckerberg-poisson-fecond-revelations/


Une interview sur France Inter à propos des 15 ans de Facebook

France-inter

C'est le 4 février 2004 que Facebook a vu le jour... Mathilde Munoz de France Inter a souhaité m'interview sur ce thème, en tant qu'auteur de la biographie de Mark Zuckerberg

Tout y est passé  les ambitions politiques de Zuckerberg, les fake news, la vie privée... Tout cela en une dizaine de minutes menées au pas de charge.

Le podcast vidéo est accessible ici  :

 




Du projet Internet de 1969 jusqu'aux objets intelligents - une interview donnée à Atlantico

Temp atlantico

Internet fête sa 50ème année. C'est du moins en 1969 que le projet a effectivement vu le jour suite à un appel d'offre de l'armée américaine. Aujourd'hui, le Net est partout et il est même en train d'entrer dans les objets de tous les jours. Atlantico a souhaité me faire intervenir sur la questions. Quelques extraits :

Atlantico: A la base conçue comme un réseau d'échange de données, l'internet actuel a profondément modifié nos habitudes de vie et surtout nos objets du quotidien. Comment est-on passé d'ordinateurs énormes pour l'utiliser à des objets connectés, dont les smartphones sont les plus grands représentants, parfois farfelus comme le vibromasseur connecté ou l'urinoir intelligent ?

Daniel Ichbiah: Au début des années 60 un appel d'offre avait été lancé par le gouvernement américain qui posait la problématique de pouvoir « communiquer avec toutes les bases américaines dans le monde, quoi qu'il arrive ».

Arpanet répondait à cette problématique en inventant le concept de commutation de paquets (packet switching) qui deviendra par la suite la base du transfert de données par internet. En gros, un message est divisé en paquet qui chacun emprunte un itinéraire différent. A l'arrivée, les paquets sont assemblés. S'il en manque un ou plusieurs, on le fait transiter par une des voies qui apparaît sûre. Ainsi, avec Internet, un message arrive à bon port quoi qu'il puisse se passer. C'est Robert Carr qui a inventé ce concept.

Viendra en suite en 1974 le TCP/IP (Transmission Control Protocol et Internet Protocol) qui sera créé pour uniformiser le réseau. C'était là les bases de ce qui deviendra internet.

Près de 15 ans plus tard le chercheur britannique Tim Berners-Lee inventera le World Wide Web en 1989 alors qu'il travaillait au CERN. Cette invention avait là encore pour but de faciliter le transfert de données et les communications entre les chercheurs du monde entier (il a inventé au passage l'hypertexte).

C'est là que l'internet est devenu grand public. Tout ce développement technologique est aussi conditionné au développement de la puissance des machines qui a permis aux innovations d'exister et que l'on peut résumer par la loi de Moore qui, concrètement prédit  un doublement de la puissance informatique tous les 18 mois environ jusqu'à arriver à ce que nous connaissons tous aujourd'hui et la dernière révolution qui est « l'internet des objets ». Avec le développement phénoménal des objets connectés, aussi farfelus soient-ils.

(...)

Si vous deviez imaginer les 50 prochaines années d'Internet, comment les décrieriez-vous ? Internet existera-t-il encore ?

Les scénarios sont infinis. A moyen-terme on pourrait imaginer que tout objet devienne connecté. Si l'on doit réfléchir au vu des tendances, difficile de ne pas imaginer un monde orwellien.

En Chine une application a émergé qui permet d'afficher sur l'écran de votre téléphone la situation géographique des gens qui sont trop endettés. Ce qui permet, entre autre, de rapporter aux autorités compétentes si cette personne a un train de vie qui n'est pas raccord avec sa situation financière. Le développement technologique a toujours posé des cas de conscience et des problèmes éthiques.

Il va falloir réfléchir à encadrer l'application de ces nouvelles technologies

(...)

L'interview complète se trouve à cette adresse :

https://www.atlantico.fr/decryptage/3565198/poubelle-intelligente-urinoir-2-0-vibromasseur-connecte-appareil-dentaire-du-futur-ou-brosse-a-dents-interactive--tous-ces-objets-que-les-inventeurs-d-internet-n-avaient-pas-prevu-et-qui-nous-tendent-pourtant-les-bras


Le projet Soli de Google : rendre n'importe quel objet connecté - interview

Temp

Commander les objets de tous les jours par des gestes de la main, tel est l'objectif de Google avec Soli. Atlantico a souhaité m'interviewer sur le sujet. Quelques extraits :

En quoi ce projet répond-il aux enjeux de l’internet des objets ou de la maison intelligente ?

(...)

Pour ce qui est de Soli, la grande nouveauté, c’est l’utilisation d’un signal radar. Google prend une toute autre approche que Microsoft puisque le radar peut être intégré à n’importe quel objet. A partir de là, les gestes de l’utilisateur sont interprétés : je fais un signe aux rideaux pour qu’ils s’ouvrent, au thermostat pour qu’il monte la chaleur, à la radio pour changer de station… Un avantage sur Kinect, c’est que Soli va pouvoir fonctionner dans un décor peu éclairé ou même dans le noir.

Au fond, il est probable que les deux technologies (commande vocale et commande par geste) vont cohabiter et qu’à terme, nous aurons les deux dans la plupart des objets.

(...)

Quelles autres applications pourraient être faites de ce genre de technologies ?

Il n’y a pas de limite car le pilotage d’un objet à distance, ce n’est pas uniquement réservé à la maison. Par exemple, imaginons que je sois un professeur et j’aime bien me placer au milieu de mes élèves. Rien n’empêcherait de pouvoir écrire sur le tableau blanc à distance, d’y opérer des dessins ou de faire afficher des vidéos du Web – pour ce dernier exemple, soit dit en passant, la commande serait plus adéquate avec le vocal ce qui confirme que les deux technologies vont cohabiter. Dans la ville, les panneaux d’information pourraient être consultés avec des gestes.

(...)

Google est-il le seul acteur à se positionner sur ce type de technologies ? Que proposent les autres géants ?

(...)

Pour ce qui est de l’existant, le récent salon CES à Las Vegas a montré que Amazon avait pris une sacrée avance au niveau de la commande vocale puisque des centaines d’appareils devraient fonctionner avec Alexa dans un proche futur. Microsoft a effectué de grandes recherches sur l’interconnexion des objets, à savoir, comment un nouvel objet pourrait se faire ‘connaître’ aux autres au moment où il entre dans la maison. Quant à Xiami, sa gamme d’outils domotiques est déjà large et il est probable qu’ils travaillent eux aussi sur des technologies similaires et leur avantage, c’est qu’ils savent proposer des produits efficaces hyper concurrentiels.

Soit dit en passant, ce que Google gère à merveille, c’est de distiller en permanence l’idée qu’ils sont devenus le nouvel Apple, c’est à la société la plus en pointe sur la recherche. Donc régulièrement, ils nous tiennent informés de leurs avancées, sans forcément que l’on sache à quel moment une technologie donnée sera déployée. Nous avons l’automobile auto-pilotée qui a été présentée au public depuis près d’une dizaine d’années déjà, les lunettes de Réalité Augmentée qui ont fait grand bruit mais n’ont pas été lancées dans le réel – il manque notamment le 5G pour qu’elles puissent être efficaces. Qu’importe, Google fait passer le message qu’elle est la société la plus en pointe actuellement.

 

L'intégralité de l'interview est accessible ici :

https://www.atlantico.fr/rdv/3564677/projet-soli--google-developpe-une-technologie-radar-pour-rendre-n-importe-quel-objet-connecte-daniel-ichbiah

 


Une interview dans Le Zephyr sur l'épouse de Mark Zuckerberg

Le-zephyr

Le Zephyr Mag, c'est un média original, avec des approches originales et bien senties. Etre interviewé par eux, c'est donc à la fois un plaisir et un honneur. Il y a 2 ans, nous avions parlé en long et en large du groupe Téléphone. Cette fois, l'interview portait sur ma biographie de Mark Zuckerberg et plus particulièrement sur le rôle que joue Chan, l'épouse du fondateur de Facebook dans la redistribution philanthropique des revenus de son époux.

En voici quelques extraits :

Alors, Priscilla, future candidate démocrate à la présidence des États-Unis ? Selon le journaliste Daniel Ichbiah, c’est plutôt Mark qui « se comporte comme quelqu’un qui pourrait se présenter à l’élection présidentielle. Il a même fait insérer une clause [dans les statuts de Facebook, ndlr] indiquant que, s’il prenait un congé d’absence ou démissionnait, cet acte ne constituerait par une démission volontaire, si on lui laisse la possibilité de servir dans un gouvernement ».

En effet, le PDG de Facebook semble déjà en campagne : il part en tournées à la rencontre des habitants des États-Unis. Surtout, la CZI (Chan Zuckerberg Initiative) s'est déjà attachée les services de David Plouffe, ancien directeur de campagne de Barack Obama. Cependant, au vu de sa mauvaise image dans les médias, Mark n’aurait-il pas tout intérêt à passer le flambeau à Priscilla ? . Pour Daniel Ichbiah, la raison de son absence d’ambition politique serait sa sensibilité.

« Même si elle est supérieurement douée, explique l’auteur, elle paraît trop émotive, trop à fleur de peau pour soutenir la dureté d’une campagne présidentielle. Par exemple, le 21 septembre 2016, lorsqu’elle s’est retrouvée sur une scène de San Francisco pour évoquer son travail auprès des enfants, elle a fondu en larmes. Elle pourrait donc plutôt être un soutien à son époux, si jamais celui-ci envisageait une carrière politique, quelqu’un qui serait à même de faire vibrer certaines cordes auprès d’un public sensible à ces questions. »

L'article intégral de Zephyr Mag se trouve ici :

https://www.lezephyrmag.com/priscilla-chan-zuckerberg-limperatrice-du-charity-business/


4 pages sur Michael Jackson dans 'Retro'

Retro michael jackson

Le magazine Rétro publie un collector sur Michael Jackson, avec un long article de 4 pages où je reviens sur sa vie.

Le PDF de cet article peut être visualisé ici :

Retro Michael Jackson - Daniel Ichbiah

 

La biographie que j'ai consacrée au King of Pop est présentée sur la page suivante qui donne accès à un extrait savoureux incluant des témoignages de Lisa-Marie Presley.

https://ichbiah.com/michael-jackson.htm

Michael jackson

 


MM Radio - une chronique enthousiaste de la biographie de Zuckerberg

Mmradio-1

"Très divertissant à lire", "Il écrit très bien et c'est très intéressant",.. Angela Peauty de MM Radio a chroniqué le livre Mark Zuckerberg la biographie et comme à l'accoutumée, elle brille par ses éclats de rire, sa bonne humeur, sa jovialité.

Mmradio-2

 

Voici le lien pour écouter l'extrait de l'émission consacré au livre :

Mm radio