La version espagnole de ma biographie de Michael Jackson est sortie en Espagne

Michael Jackson librairies espagnoles copie

Michael Jackson, Blanco o Negro, adaptation espagnole de ma biographie de Michael Jackson est enfin sortie en Espagne. Pour le moment, seule la version numérique est sortie. La version papier est attendue dans les semaines à venir.

La traduction a été effectuée par Geraldo Sanchez. J'ignore quelle est sa qualité donc, si d'aventure vous tombez sur la version espagnole, votre avis m'intéresse fortement. 

Voici quelques liens de librairies qui vendent la version espagnole :

Barnes & Nobles

Apple

Amazon

Voici la couverture espagnole :

Couverture paperback espagnol

Cool, n'est-il pas ?

La page de présentation du livre est ici :

https://ichbiah.com/michael-jackson.htm

Elle donne accès à un extrait où Lisa Marie Presley, l'ex-épouse de Michael prend clairement la défense de celui-ci :)


Et mon jean, la version française de Imagine

 

Et voici la version française de Imagine, réalisée par votre serviteur. Cela démarre ainsi :

Et mon jean
Est au pressing
Il a une tache au genou
La serveuse du Hard Rock Café
A renversé mon thé
Et ma chemise a un col
Qu’il faudrait repasser

Hou hou...

Et mon jean
Il est troué   
On voit mon bermuda

etc.

Comment est-ce venu ? Je ne le sais plus. C'est le miracle de l'inspiration. En tout cas, cette vidéo a fort bien démarré. Sur Facebook où j'ai posté un extrait, le millier de vues a été atteint en quelques heures.

Et sur Google, au bout de quelques heures seulement, grâce à ma maîtrise du référencement, la vidéo s'est trouvé classée en 2ème position sur la page 1 de Google...

Imagine sur google

Voilà qui augure du meilleur. Si vous pouvez laisser un commentaire sur la page Youtube ou Facebook, ce serait super.


Une interview à Atlantico concernant la lettre ouverte d'un ancien collaborateur

Facebook atlantico

Dans un éditorial au New York Times, Chris Hughes, ancien compagnon de route de Zuckerberg s'élève contre son ancien ami et déclare : « Il est temps de briser Facebook » . Atlantico m'a demandé de revenir sur la question. Voici un extrait de l'interview :

Atlantico.fr : En quoi le pouvoir de Mark Zuckerberg est-il « inédit et anti-américain », comme le stipule son ancien colocataire à Harvard ?

Daniel Ichbiah : Il y a une précision à faire. Chris Hughes n'est pas le cofondateur de Facebook : il a été porte-parole de Facebook au début parce qu'il était colocataire de Zuckerberg à Harvard. Son rôle a été assez mineur : il envoyait des communiqués de presse aux universités etc. Au début de Facebook, pendant l'été qui a été majeur en 2004, il n'était pas là, il est arrivé plus tard. Quoiqu'on pense de ce qu'il dit, le fait qu'il fasse cette déclaration maintenant laisse à penser qu'il pourrait y avoir d'autres raisons que celle-ci. C'est quelqu'un d'ouvertement démocrate qui a participé à la campagne de Barack Obama. Il ne parle donc pas de nulle part.

Chris Hughes propose de forcer Facebook à se séparer d'Instagram et de WhatsApp, et demande au gouvernement fédéral de briser les monopoles accordés par le Sherman antitrust act. Ces mesures sont-elles pertinentes et adaptées ?

Ce n'est pas parce que Zuckerberg a racheté Instagram et WhatsApp qu'il est en situation de monopole. Il a un monopole sur des services gratuits : c'est très difficile de parler de monopole quand on ne vend rien. C'est un monopole consenti, en quelque sorte. Il y a eu un cas similaire avec Google, un procès en 2013 du gouvernement américain sur Google qui n'a pas abouti pour la simple et bonne raison que Google ne force personne à utiliser ses services. Il y a quelque chose d'assez malsain derrière cette tribune, qui ressemble davantage à un règlement de compte personnel.

Ce qui est vrai, c'est que les Etats-Unis, et notamment sous Donald Trump, sont fondamentalement en faveur des entreprises. Le seul vrai monopole qui ait été brisé remonte aux années 1970 : il s'agit du le monopole AT&T sur la téléphonie. C'était différent puisqu'il n'y avait qu'un seul opérateur qui équipait tous les consommateurs. A l'inverse, Facebook n'est pas en monopole puisqu'on peut le quitter librement.

(...)

L'interview intégrale se trouve à cette adresse :

https://www.atlantico.fr/decryptage/3572163/pourquoi-l-un-des-pionniers-de-l-aventure-facebook-demande-le-demantelement-du-geant-de-la-tech-chris-hugues-mark-zuckerberg-reseaux-sociaux-new-york-times-daniel-ichbiah

La biographie de Zuckerberg peut être visitée ici :

https://ichbiah.com/mark-zuckerberg.htm


Enregistrement d'une émission sur l'histoire des jeux vidéo

Cite des sciences - 29 04 19 BEST

Ce lundi 29 avril, nous avons passé près de deux heures à revenir sur l'histoire du jeu vidéo. Le reportage est réalisé par Jean-Martial Lefranc pour le compte de ARTE.

L'occasion était rêvée pour évoquer ce que les journalistes spécialisés en jeu vidéo ont pu vivre dans les années 80 ou 90, notamment des fêtes dont on peine à imaginer qu'elles ont pu se produire. Un exemple tiré de La Saga des Jeux Vidéo et que j'évoque dans l'émission :

Jeuvid2018Faute de disposer d’un budget publicitaire pour ses jeux, Ulrich a jugé opportun de monter une stratégie audacieuse empruntant à la science-fiction et au mysticisme. L’idée d’un dieu qui guiderait les programmeurs a germé. Il a été nommé Exxos, du préfixe grec exo qui signifie « vers l’extérieur ». Par cette appellation, l’équipe veut refléter son but ultime, celui d’une communication universelle. Didier Bouchon a créé pour l’occasion, un logo fantasque, auquel les auteurs ont pleinement adhéré.

Afin de signer un pacte solennel avec cette divinité, l’équipe de Ere Informatique organise plusieurs happenings high-tech. Le premier a lieu le 12 juin 1988 au studio 102 sur les Champs-Elysées et le label est dévoilé par le cinéaste Alexandro Jodorowski. Ulrich déclame un texte en hommage à la divinité :

« Mesdames et Messieurs, la décision n’a pas été facile mais nous avons tout de même convenu de vous révéler le secret de notre dynamisme et de la créativité qui fait le succès d’Ere Informatique ».

« S’il y a des gens sensibles dans la salle, je leur demande d’être forts. Ils ne risquent rien si leurs vibrations sont positives, les forces telluriques les épargneront… »

« Mes amis, l’inspiration ne tombe pas du ciel, le génie n’est pas le fruit du hasard… »

« L’inspirateur et le génie qui a conçu Macadam Bumper, ça n’est pas le fabuleux Rémi Herbulot (…). L’inspirateur et le génie qui a généré Captain Blood, ce n’est pas l’inextinguible Didier Bouchon et encore moins votre serviteur »

« C’est Lui. Lui qui vit tapi dans nos bureaux depuis des mois… Lui qui vient de l’extérieur de l’Univers. Lui que nous dévoilons aujourd’hui au monde, car l’heure est venue. J’ai nommé l’Exxos. »

« Je vous demande de dire après moi quelques phrases magiques qui lui rappellent son pays : Ata ata hoglo huglu, ata ata hoglo huglu… »

Ravie du divertissement qui lui est offert, la presse spécialisée salue la performance en consacrant page sur page au nouveau délire de la bande de Ere Informatique.

Dans une fête ultérieure, Ulrich avait même 'massacré' un ordinateur sacrifié en offrande au jeu Exxos.

Cite des sciences - 29 04 19 equipe GOOD

Bien évidemment l'essentiel de l'émission tourne autour de l'histoire de jeux mythiques tels que Another World ou Alone in the Dark. Les déboires des créateurs. La fascination que les joueurs pouvaient éprouver lorsque des images parvenaient à s'afficher sur des machines dont la puissance était minuscule par rapport à celles d'aujourd'hui.

Cite des sciences - 29 04 19 equipe GOOD

La diffusion de ce documentaire est prévue pour la rentrée. Cool !

Si vous souhaitez en savoir plus sur La Saga des Jeux Vidéo, c'est ici :

https://ichbiah.com/saga-des-jeux-video.htm

 


Sortie de la version espagnole de Michael Jackson, Black or White ?

Michael-spanish

Il sera dans les librairies espagnoles à partir de mai 2019. Michael Jackson, Blanco o negro est l'adaptation de la biographie que j'ai consacrée au King of Pop et qui s'est classée n°3 des ventes en décembre 2014.

2014 Michael Jackson no3 - 19 dec

La traduction a été réalisée par un dénommé Gerardo Sanchez, mais je n'ai pas moyen de savoir quelle est sa qualité. Si vous êtes espagnol et lisez-ces lignes, je vous enverrais volontiers le texte pour que vous puissiez me dire ce qu'il en est.

La page de présentation de ma biographie de Michael se trouve ici. Elle donne accès à un très bel extrait de la relation amoureuse avec Lisa Marie.


Une vidéo sur les avantages de l'auto-édition

 

Il est fréquent que l'on m'interroge sur les raisons pour lesquelles, bien que je sois publié par maints éditeurs, et avec plusieurs succès importants, je publie désormais une partie de mes livres en auto-édition, que ce soit sur Amazon, sur Apple, sur Google ou Fnac Kobo.

Dans cette vidéo, je raconte pourquoi l'auto-édition est une aubaine pour les écrivains, notamment ceux qui auraient des ouvrages qui 'dorment' depuis des années. Je raconte notamment l'histoire du livre Rock Vibrations, la saga des hits du rock, qui a dormi pendant 9 ans, avant de réaliser des ventes toutes à fait correctes en auto-édition (et se classer n°1 de la catégorie Musique durant près d'une année).

Donc, voici une vidéo que je ne peux que conseiller à ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce thème.

Si vous désirez partager aisément cette vidéo, utilisez ce raccourci : http://danic.video/auto-edition


Une interview d'Atlantico sur la nouvelle enquête liée à Facebook

Atlantico-facebook

Facebook est accusé d'avoir partagé les donnés de nombreux utilisateurs avec 150 partenaires. Où se situe exactement le problème. En réalité, c'est une notion qui est fort mal comprise. Atlantico m'a interviewé sur ce thème en tant qu'auteur de la biographie de Mark Zuckerberg.

Voici un extrait de l'interview :

Facebook peut-il échapper aux pressions judiciaires ? Comment ? 

Facebook est un service gratuit qui coûte extrêmement cher. Facebook comme Google vit grâce à la publicité, or ce ne sont pas les informations nominatives qui les intéressent mais plutôt les informations de type sociologique. A titre d'exemple, si je suis un annonceur et que je cherche à vendre des vêtement branchés, je vais vais vouloir toucher des jeunes vivant dans les beaux quartiers et avec un certain budget ; grâce à Facebook -entre autres- et ses données c'est ces individus que je vais cibler en priorité.
 
Facebook touchera 300 000 personnes et le site qui cherche à faire sa publicité en touchera 20 000. Facebook ne gagne de l’argent que de cette façon, c’est-à-dire en vendant du big data. Chacun peut être ciblé, mais chaque annonce ne s’attachera qu’à un pan de la population.
 
Sans cette solution, l’alternative pour Facebook serait de faire payer ses utilisateurs une dizaine d’euros par mois pour accéder au service. Une solution peu viable, car il est très incertain que les gens acceptent de payer. Cependant, si l’on parle beaucoup de Facebook pour ces problèmes de big data ils ne sont pas leurs seuls à utiliser ce mode de financement. Il en va de même pour Google ou Twitter.
 
Finalement, la question est assez simple : acceptons-nous ce mode de fonctionnement pour bénéficier d’un service gratuit ou est-ce nous refusons de voir nos donnés vendues ? Quoi qu’il en soit, Facebook ne porte pour l’instant pas atteinte à la vie privée au vue des informations qui sont échangées. 
 
Pour ce qui est de Cambridge Analytica le problème était autre. Il s’agissait d’une application qui était greffée à Facebook et qui sous prétexte d’offrir un test de personnalité a revendu les informations obtenues au parti républicain américain.
 
Facebook n’avait pas créé cet outil, il s’agit d’une faille de réseau social. Or, ces failles arrivent en tant réel, c’est un usage imprévu dont -dans ce cas précis- Zuckerberg n’était pas directement responsable. D’autant plus que ces failles sont fréquentes et Zuckerberg n’est pas le seul à avoir été dépassé par les événements.'(...)

 

L'interview intégrale se trouve ici :

https://www.atlantico.fr/decryptage/3568750/jusqu-a-quand-facebook-pourra-t-il-accumuler-les-comportements-illegaux-ou-contraire-aux-interets-de-ses-utilisateurs-sans-risquer-de-s-effondrer--ichbiah

 

 


Le podcast de ma conférence sur Mark Zuckerberg à l'Indie Game Show

 

Pour l'Indie Game Show, Peter Pescari m'a invité à donner une conférence d'environ une heure sur Mark Zuckerberg. Remerciements à Emmanuel Forsans de l'AFJV qui l'a filmé et mis en ligne sur Youtube.

La conférence a été suivie d'une séance de dédicace bien cool avec un public d'étudiants.

IMG_3070

IMG_3066

La vidéo est également visible sur le site de l'AFJV :

https://www.afjv.com/news/9556_conference-de-daniel-ichbiah-sur-mark-zuckerberg.htm

 


Une chronique de Eco-Reseau sur ma bio de Zuckerberg

Dans son n° 56, Eco-Reseau consacre sa Une aux 17 marques les plus puissanctes du monde et  publie au passage cette chronique de Mark Zuckerberg, la biographie.

Coment écrire la biographie d'un "intouchable" auquel l'on ne parlera jamais ? Ce dilemne de biographe, Daniel Ichbiah l'a eu d'emblée. Quand l'éditeur La Martinière lui a demandé à lui qui avait déjà écrit les "bios" des insaisissables Steve Jobs et Bil Gates, d'entrer dans la peau de Mark Zuckerberg, le spécialiste des enquêtes impossibles a hésité : le créateur de Facebook ne parle guère.

L"article intégral est ici :

Eco-reseau