Ma chronique pour le Collectif Orange : les incroyables nouveaux instruments de musique
Une interview pour Atlantico : les combats de robots, USA vers Japon

Une interview sur Atlantico : comment Bill Gates est devenu le donateur n°1 du monde

Temp1

Atlantico  m'a interviewé, en tant qu'auteur du livre, Bill Gates et la saga de Microsoft à propos du virage humanitaire pris par Bill Gates à partir des années 2000.

Voici un extrait de l'interview :

Bill Gates est l’homme le plus riche du monde. Sa fondation Bill & Melinda Gates Foundation qui œuvre depuis 2000 a déjà dépensé plus de 4 milliards de dollars. Comment expliquez-vous un tel activisme ?

 Il y a probablement trois raisons.

En réalité, Bill Gates avait commencé ses donations humanistes dès la fin des années 90. Je me souviens que lors d’une de nos rencontres en 1999 il me semble, il disait déjà avoir contribué à sauver la vie de millions de personnes en Afrique. En tout cas, c’est quelque chose qui le préoccupait déjà. Gates était l’homme le plus riche des USA depuis plusieurs années déjà et il ne voulait pas que ses enfants puisse hériter un jour d’une immense fortune et devenir ainsi des enfants gâtés. Donc, il cherchait à ce que son argent soit bien exploité, que ce soit en finançant diverses recherches, des universités – c’est tout de même amusant de savoir que les fondateurs de Google ont fait leurs études à Stanford dans un bâtiment financé par Bill Gates ! – ou de l’humanitaire.

Mais il y a eu un autre événemenent important qui a été déterminant. Fin 1998, lorsque le gouvernement américain poursuit Microsoft en justice pour abus de position dominante, Bill Gates est appelé à la barre. Et sa déposition est un moment cruel… Face aux accusations, il ne cesse de répéter « je ne m’en rappelle pas », « je ne m’en rappelle pas… ». Ce jour là, l’image longtemps cultivé du jeune homme surdoué qui a monté une boîte à partir de rien, programmé le premier BASIC (langage alors fort populaire) du tout premier micro-ordinateur, fait de Microsoft le n°1 mondial, au point de devenir l’homme le plus riche des USA puis du monde, ce jour là, cette image est gravement écornée. Et puis, à cette époque, la domination de Microsoft est devenue telle qu’elle n’a plus la cote auprès des médias ou des jeunes. Elle est devenue ce qu’était auparavant IBM, une sorte de monopole. En plus, Windows 98 est alors le pire système qu’ils aient jamais sorti, avec des plantages réguliers. Donc, Microsoft n’a plus la cote et cela rejaillit sur Bill Gates. Sur la couverture d’un grand magazine de news américain, on le présente comme une araignée avide de dévorer ses concurrents. Cela étant dit, Bill Gates est quelqu’un d’intelligent. Il va se mettre à réfléchir et adopter une attitude plus sage. A cette époque, il commence déjà à intensifier ses donations humanitaires. Et voilà que, vers 2005, il est sacré homme de l’année par Newsweek ou un magazine de ce type qui le félicite de la façon dont il utilise son argent pour le bien du monde. Il est possible que cela l’ait incité à vouloir en faire plus – il adore être n°1.

La troisième raison s’appelle Google. Pour la première fois depuis la fondation de Microsoft en 1975, Gates s’est retrouvé face à un adversaire contre lequel il ne peut rien. Google est devenu le n°1 de la recherche sur le Web, et à partir de là, le n° du Web. Toutes les tentatives de Microsoft pour battre Google ont échoué. C’était trop tard. C’est un virage que Gates n’a pas su prendre à temps et le retard n’était pas rattrapable. C’est donc Google qui a empoché l’essentiel du gâteau publicitaire d’Internet. Donc, cette fois, Microsoft s’est fait battre par une startup. Il est possible que pour Gates cela a été le signal qu’il fallait passer à autre chose. C’est à ce moment là qu’il a démission de son poste de PDG de Microsoft pour se consacrer à plein temps à sa Fondation.

________________________________________________________

L'intégralité de l'interview se trouve ici :

http://www.atlantico.fr/decryptage/monde-selon-bill-gates-comment-homme-plus-riche-monde-est-converti-au-bien-daniel-ichbiah-2212868.html

Bill Gates lulu


Commentaires