Une interview dans Le Zephyr sur l'épouse de Mark Zuckerberg
Du projet Internet de 1969 jusqu'aux objets intelligents - une interview donnée à Atlantico

Le projet Soli de Google : rendre n'importe quel objet connecté - interview

Temp

Commander les objets de tous les jours par des gestes de la main, tel est l'objectif de Google avec Soli. Atlantico a souhaité m'interviewer sur le sujet. Quelques extraits :

En quoi ce projet répond-il aux enjeux de l’internet des objets ou de la maison intelligente ?

(...)

Pour ce qui est de Soli, la grande nouveauté, c’est l’utilisation d’un signal radar. Google prend une toute autre approche que Microsoft puisque le radar peut être intégré à n’importe quel objet. A partir de là, les gestes de l’utilisateur sont interprétés : je fais un signe aux rideaux pour qu’ils s’ouvrent, au thermostat pour qu’il monte la chaleur, à la radio pour changer de station… Un avantage sur Kinect, c’est que Soli va pouvoir fonctionner dans un décor peu éclairé ou même dans le noir.

Au fond, il est probable que les deux technologies (commande vocale et commande par geste) vont cohabiter et qu’à terme, nous aurons les deux dans la plupart des objets.

(...)

Quelles autres applications pourraient être faites de ce genre de technologies ?

Il n’y a pas de limite car le pilotage d’un objet à distance, ce n’est pas uniquement réservé à la maison. Par exemple, imaginons que je sois un professeur et j’aime bien me placer au milieu de mes élèves. Rien n’empêcherait de pouvoir écrire sur le tableau blanc à distance, d’y opérer des dessins ou de faire afficher des vidéos du Web – pour ce dernier exemple, soit dit en passant, la commande serait plus adéquate avec le vocal ce qui confirme que les deux technologies vont cohabiter. Dans la ville, les panneaux d’information pourraient être consultés avec des gestes.

(...)

Google est-il le seul acteur à se positionner sur ce type de technologies ? Que proposent les autres géants ?

(...)

Pour ce qui est de l’existant, le récent salon CES à Las Vegas a montré que Amazon avait pris une sacrée avance au niveau de la commande vocale puisque des centaines d’appareils devraient fonctionner avec Alexa dans un proche futur. Microsoft a effectué de grandes recherches sur l’interconnexion des objets, à savoir, comment un nouvel objet pourrait se faire ‘connaître’ aux autres au moment où il entre dans la maison. Quant à Xiami, sa gamme d’outils domotiques est déjà large et il est probable qu’ils travaillent eux aussi sur des technologies similaires et leur avantage, c’est qu’ils savent proposer des produits efficaces hyper concurrentiels.

Soit dit en passant, ce que Google gère à merveille, c’est de distiller en permanence l’idée qu’ils sont devenus le nouvel Apple, c’est à la société la plus en pointe sur la recherche. Donc régulièrement, ils nous tiennent informés de leurs avancées, sans forcément que l’on sache à quel moment une technologie donnée sera déployée. Nous avons l’automobile auto-pilotée qui a été présentée au public depuis près d’une dizaine d’années déjà, les lunettes de Réalité Augmentée qui ont fait grand bruit mais n’ont pas été lancées dans le réel – il manque notamment le 5G pour qu’elles puissent être efficaces. Qu’importe, Google fait passer le message qu’elle est la société la plus en pointe actuellement.

 

L'intégralité de l'interview est accessible ici :

https://www.atlantico.fr/rdv/3564677/projet-soli--google-developpe-une-technologie-radar-pour-rendre-n-importe-quel-objet-connecte-daniel-ichbiah

 

Commentaires