Mon passage sur Europe 1 à propos de Madonna
Pour Atlantico, je raconte comment les robots peuvent nous aider lors de crises sanitaires

Une interview dans le Dauphiné Libéré à propos de Madonna

Dauphiné libéré madonna

Léa Bucci du Dauphiné Libéré m'a demandé de rebondir sur la tournée très particulière que Madonna a démarré en France en février.

Quelques extraits :

La star de 61 ans, qui souffre de "blessures" au genou depuis plusieurs mois, a déjà annulé (parfois tardivement) 14 dates à Boston, Miami et Lisbonne et a été vue se déplaçant avec une canne. "C’est une acharnée, elle ne lâche rien, mais parfois le corps ne suit pas. Tôt ou tard, il faudra qu’elle redevienne la chanteuse qu’elle était avant d’être la reine de la dance, ce qu’elle est devenue pour concurrencer Lady Gaga et Britney Spears, qu’elle a d’ailleurs réussi à dépasser", note Daniel Ichbiah, auteur de Madonna : Pop Confessions.

(...)

Le Grand Rex (2 800 places) est pourtant loin de rivaliser avec Bercy (jusqu’à 19 000 places en configuration 360°). Une stratégie décryptée dans le Wall Street Journal par Bill Werde, poids lourd de l’industrie musicale : "Madonna fait payer ce que le marché pense que ses concerts valent." Daniel Ichbiah juge les prix "excessifs", mais observe : "Elle a atteint un stade où elle est entrée dans la légende, il y a un fort attachement du public à la personne elle-même, grâce aux causes qu’elle défend, son amitié avec les minorités… Elle assume tout ce qu’elle fait et va jusqu’au bout, c’est très actuel comme façon de faire."

L'article intégral se trouve ici :

https://bit.ly/dauphine-libere-madonna

Commentaires